Bryson Tiller confirme son succès. On ne s’y attendait pas forcement, mais après son titre « Don’t », d’autres chansons de son premier album « TrapSoul » commencent à tirer leur épingle du jeu dans les charts américains. Il classe désormais 3 chansons dans ce classement, ce qui est une réelle performance quand on sait combien c’est devenu difficile pour les artistes R&B de simplement entrer dans le hot 100 américain.

Les 3 titres les mieux classés au hot 100.

« Don’t » est actuellement le plus gros succès avec une 17e place et 250.000 exemplaires du single qui ont été écoulés aux U.S.A à ce jour. Il devrait réussir à obtenir un disque d’or avec la comptabilisation de ses chiffres en streaming. Le titre est sans aucun doute une des chansons urbaines les plus populaires de la fin de l’année 2015.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le second titre qui s’est classé est « Exchange ». C’est aussi le second single officiel actuellement clippé et qui a été plébiscité par le grand public. Il totalise 98.000 ventes et se classe 44ème aux U.S.A. La chanson pourrait avoir un plus gros succès que « Don’t » maintenant que celui-ci lui a ouvert la voie des radios à Bryson.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Enfin, la dernière chanson a être entrée au hot 100 est le «  Sorry not Sorry » que Timbaland lui produit et qui était initialement le second extrait de l’album. Elle est rentrée dans les charts à la 88e place. Une preuve qu’il a acquis une vraie fanbase et que le titre aura un fort potentiel après l’exploitation de « Exchange » qui lui a grillé la priorité cette fois.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Très clairement, ce mélange de R&B et de rap plaît à la nouvelle génération et l’album en profite. Il est de retour dans le top 10 et fait de meilleurs scores qu’à son lancement. A ce jour, on totalise 160.000 preneurs. Un score honorable pour la période qui montre quand même que les amateurs de musique urbaine ne sont toujours pas de gros acheteurs. Un chanteur pop avec les mêmes scores de streaming serait déjà disque d’or en ce moment.

Ceci étant, Bryson incarne le renouveau de la scène urbaine américaine et sera à Paris le 1er avril au Trabendo. Les places dont déjà disponibles. L’occasion de voir s’il gère aussi bien l’exercice du live.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.