Depuis le post sur les propos de The Game au sujet de l’affaire Bill Cosby sur la page facebook de Musicfeelings, on entend des choses et on reçoit de nombreux messages et on s’est dit qu’il fallait y réponde très calmement.

À aucun moment, Musicfeelings n’a dit que Bill Cosby était un homme innocent ou qu’il est possible de cautionner le viol.

On a évoqué plusieurs points dans cette affaire qu’on va vous réitérer de la manière la plus concise possible.

Cosby en quelques mots.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Bill Cosby est un acteur, producteur, chanteur et homme surdiplomé. Il s’est érigé en modèle pour toute l’Amérique noire en mêlant entertaintment et culture. Il a servi dans l’armée, puis est entré à l’université grâce à une bourse d’études en tant qu’athlète, et est devenu un comédien stand-up avant l’âge de 21 ans. Il est ensuite devenu le premier afro-américain à jouer le rôle principal dans une série télévisée hebdomadaire, le premier Afro-Américain à remporter un Emmy Award, le tout avant l’âge de 30 ans. Il a ensuite sorti plusieurs opus qui lui ont valu 6 grammys Awards et non content de tout ça, il a repris ses études pour obtenir un doctorat en éducation.  Ce n’est que par la suite qu’il est revient dans l’industrie du divertissement et créé The Electric Company, Picture Pages et Fat Albert; Il produit alors des dizaines de films, de shows télés dont le Cosby Show ou encore I Spy. Très longtemps, il a été considéré comme le père de toute l’industrie de jeunes acteurs et chanteurs que nous connaissons actuellement. Sa fortune est estimée à 400 millions de dollars et on estime à plus de 100 millions de dollars ses dons pour des oeuvres de charité pour enfants.  Il a reçu plus de 50 doctorats honorifiques depuis 1985 pour l’ensemble de son oeuvre.

Attention, ceci n’est pas pour dire qu’il n’est pas un violeur, c’est juste une simple présentation du personnage.

Le premier point, et sûrement le plus important, était de pointer la justice à 2 vitesses et visiblement raciste américaine.

 

Une justice sélective.

NYD

Nous sommes dans une affaire où des femmes accusent un homme de les avoir violées. Certaines « agressions » remontent à 40 ans, voire 50 ans. Elles sont légalement prescrites. Ces femmes ne peuvent pas l’attaquer en justice. C’est pour ça qu’elles passent toutes par la case médiatique pour raconter leurs histoires qui, contrairement à ce qui est dit, ne sont pas toutes pareilles. Certaines accusent effectivement Bill Cosby de viol, mais d’autres l’accusent de harcèlement sexuel, de les avoir agrippées violemment à une soirée ou d’avoir touché leurs seins. Il y a une base commune, mais ensuite le panel des accusations est très très varié.

Autre fait important, nous sommes 10 ou 15 ans seulement après la fin de la ségrégation aux U.S.A dans la plupart des cas signalés. C’est certes possible, mais ça reste compliqué de penser qu’un acteur noir ( en plein essor, il n’a pas encore la puissance qu’il a aujourd’hui) ait violé plus de 40 femmes blanches et qu’aucune n’ait portée plainte ou n’en ait parlée à quelqu’un d’autre. C’est tout à fait possible, mais on peut se poser des questions car 10 ans avant ses agressions, nous sommes dans un pays où les noirs n’ont pas le droit de s’asseoir dans le même bus que les blancs. L’Amérique restait très raciale, elles auraient pu le détruire avec un unique coup de fil à la police. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’a rien fait, mais on peut s’interroger sur cet état de fait.

Enfin, ces femmes ne disent pas toutes la même chose et même celles qui disent la même chose concernant le viol ne sont pas totalement crédibles aux YEUX de la loi parce qu’elles n’ont pas de preuves. Le fait d’avoir la même histoire n’est pas une preuve quand on sait que les médias se sont emparés de l’affaire dès le premier cas et qu’il est donc facile pour quiconque de venir raconter une histoire similaire à celle de la précedente.

Partant de là, ce n’est pas normal de détruire la réputation, la carrière, le travail entier d’un homme (colossal) sur des accusations qui ne sont pas prouvées et pas PROUVABLES juridiquement quand dans le même pays on laisse des policiers tuer à répétition plusieurs hommes NOIRS sans leur faire quoique ce soit.

Si nous sommes dans un système démocratique, Cosby est un citoyen et il est censé avoir droit à la même égalité que tous les autres citoyens. Dès le moment où il est jeté en pâture, sans aucun juge, et que d’autres citoyens coupables de faits similaires vivent tranquillement leurs vies, ça devient un souci.

En effet, l’acteur Stephen Collins de la série « 7 à la maison » a avoué avoir violé 3 mineures. Il est en liberté et son show n’a pas été supprimé. Son héritage est intact.

Roman Polansky a été condamné pour avoir alcoolisé, violé et sodomisé une ado de 13 ans… et chaque fois qu’il sort un film, c’est un évènement. On lui a même donné un Oscar.

En 1991, Woody Allen a été accusé de viol par sa fille adoptive qui a relancé les procédures judiciaires en 2014. Il n’est pas inquieté aussi bien moralement que pour son héritage artistique. Au contraire même, nous idolâtrons tous Woody .

Elvis Presley a couché et eu une relation avec une fille de 14 ans mais, là encore, rien ne touche à son héritage. Il a ensuite épousé cette fille mais dans son livre, « Elvis and me», elle écrit clairement « he made love to me forcefully »…. Mais la réputation de ce cher Elvis est intacte. D’autres livres encore expliquent qu’il était friand de filles ayant entre 13 et 14 ans mais c’est le « KING » et on le respecte, on le vénère…

Frank Sinatra est traité comme une légende; on nous en parle tout le temps. Ils font des documentaires sur sa carrière, tout en omettant qu’il a été accusé d’avoir violé de nombreuses femmes. Susan Murphy, Zsa Zsa Gabor et plusieurs autres ont clairement accusé Frank Sinatra de viol mais son héritage n’est pas du tout éreinté.

Le photographe Terry Richardson est un pervers notoire et reconnu. Il a violé et harcelé plusieurs mannequins et plusieurs vidéos sur la toile l’ont montré avec de très jeunes filles mais on a fini par penser que c’était son fond de commerce. Plus on l’accuse, plus il est en couverture des magazines, plus les célébrités font appel à lui. Les victimes n’ont absolument aucun levier et ça ne dérange PERSONNE. Il a clippé « Wrecking Ball » pour Miley Cyrus et c’était le clip le plus vu de tous les temps en 2’h à sa sortie. Le monde entier l’a adoubé.

Le groupe de rock britannique Led Zepellin est intouchable médiatiquement. Légendes, précurseurs, ayant des tournées très rentables mais il faut savoir que Jimmy Page, le leader de la formation, est un violeur avéré. Il a kidnappé et violé une fille de 14ans dans un club et l’a gardé sous emprise pendant 3 ans jusqu’à ce qu’elle atteigne ses 18ans. Personne n’en a jamais fait un foin; son groupe n’a rien sorti depuis 30 ans mais il croule sous les honneurs. En 2005, il est élevé au grade d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique pour son travail caritatif au Brésil. Il reçoit, en 2008, le titre de Docteur honoris causa pour son apport à la musique. Bref, tout va bien. Il ne manquerait plus que le pape le canonise.

Le producteur musical Dr.Luke (des tubes pour Katy Perry, Britney, Flo Rida) a été accusé par la chanteuse Kesha de l’avoir droguée et violée. L’affaire existe depuis 2013, aucune mesure restrictive ou autres n’a été prise contre Dr.Luke qui continue de travailler comme si de rien n’était avec de nombreuses artistes de la scène musicale.

Soyons honnêtes, vous pensez que ça aurait été la même chose si ca avait été un producteur noir. Jermaine Dupri ? Timbaland ? Accusés de viol par une chanteuse, on les aurait laissés en liberté ?

Non, parce que nous sommes dans un monde où il est bien plus facile et accepté de détruire l’action de ceux qui ont une certaine couleur de peau… parce que quoiqu’on veuille dire, c’est bien aussi de ça qu’il s’agit.

Bill Cosby est un homme noir qui a porté et représenté toute la communauté noire américaine. Il a été un exemple, THE Exemple, et, aujourd’hui, on lui retire son travail, tout son héritage sans aucun jugement; ce n’est pas normal dans une société qui réussit en plus à faire des exceptions pour des artistes bien précis.

La societé de droit ne peut pas être réservée qu’aux uns et pas aux autres. Si Bill Cosby est coupable, il doit effectivement être jugé.. et condamné, mais il a le droit à la présomption d’innocence comme tout être humain. Et si, effectivement, il est condamné, il ira en prison mais cette sorte de vendetta basée sur des allégations souvent incohérentes (Beverly Johnson et Janice Dickinson ont changé d’histoires au moins 5 fois depuis le début) n’est pas saine.

D’ailleurs, s’il finit par être condamné, la question de savoir s’il est juste de supprimer tous ses travaux de l’histoire de l’humanité doit être posée. Pourquoi les autres travaux de tous les artistes cités plus haut sont toujours diffusés et plus les siens ? Quelle est la différence ?

C’est encore une fois un questionnement qui doit être mis sur le tapis, tout en sachant que les années passent, les hommes aussi, les scandales aussi, mais leurs œuvres sont censées rester. Le fait de supprimer Cosby de l’histoire, en ignorant tout ce qu’il a pu apporter à la communauté noire comme on est entrain de le faire (alors qu’on laisse les autres) est aussi un moyen de tuer l’héritage et les modèles de cette communauté.

A l’heure où cet article est écrit, le procureur de la police de Los Angeles a rejeté le cas de 2 des femmes qui accusaient Bill Cosby. L’une Chloe Goins était une menteuse avérée , vu qu’elle soutenait avoir été droguée et violée par Bill Cosby en 2008, hors le procureur et les services de justice se sont rendus compte que Cosby n’était même pas dans la même ville qu’elle que le jour des faits signalés.

Triste réalité !