1995 est une année importante pour la soul et le R&B. Ce n’est pas l’une des années les plus riches en terme de productions, mais c’est une année de transition. Ce sont les dernières heures de la new-jack en tant que force du mainstream. Le genre fait place à ce qu’on appellera le R&B contemporain avec des acteurs comme Timbaland, Rodney Jerkins ou Ske’peare. L’année est donc une année de transition, mais ce n’est pas une année de paresse pour autant. En effet, l’industrie du disque est encore très rentable et les artistes rivalisent de bonnes idées comme vous allez le voir avec ces 10 très bons albums qui ont fêté leurs 20ans en 2015.

1.Monica- Miss Thang.

Monica_-_Miss_ThangMonica n’avait que 12 ans quand elle a signé son premier contrat dans une maison de disques, 13 ans quand elle a commencé à enregistrer son premier album et 15 ans à sa sortie; pourtant ça ne se ressent pas du tout. Miss Thang est surement l’un des albums les plus aboutis et précis de la chanteuse. Principalement produit par Dallas Austin, son mentor de l’époque, on y trouve aussi Daryl Simmons, Tim & Bob et Soulshock & Karlin. Elle chante avec grâce et fait preuve d’une maturité absolument extraordinaire. Les singles « Don’t Take It Personal » / « Before You Walk Out of My Life » / « Like This and Like That » / « Why I Love You So Much » sont des cartons dans les charts R&B mais aussi au hit 100 américain. Elle deviendra l’une des plus jeunes artistes à classer 4 singles successifs dans le top 10 américain. L’album totalisera 1,5 millions de ventes aux U.S.A et 2 millions de ventes dans le monde. Un succès conséquent pour un opus qui, bien que très classique et inscrit dans sa période, a le mérite de bien viellir et de mettre en exergue les extraordinaires capacités de cette chanteuse qui n’a rien perdu de sa superbe.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

2.Faith Evans – Faith.

Faith_evans-faithEn 1995, Faith Evans doit faire face à un pari. Elle est signée sur le label Bad Boy Records, mariée à Notorious Big et doit dans tout ça se faire un prénom, inscrire son nom dans les mémoires en tant qu’artiste et non simple « femme de ». L’ex protégée d’Al.B.sure a déjà fait ses preuves, elle a écrit sur les premiers albums de Mary J. Blige et de Usher, mais le grand public ne le sait pas encore, c’est pourtant eux qu’elle doit convaincre. Elle choisit de travailler avec Chucky Thompson, une collaboration supervisée par Diddy qui donnera lieu à un des meilleurs albums de hip-hop soul féminin qui soient. Beyonce, Mary J Blige, Shanice, Amerie et plusieurs autres puiseront leurs inspirations dans la foi de Faith Evans qui compile des milliers d’influences tout en restant parfaitement fraiche et novatrice. Que ce soit les somptueux singles « You Used to Love Me« , « Soon as I Get Home » ou les perles « You don’t Understand » et  « Comer », l’opus est suffisamment robuste pour traverser l’espace temps et rester à ce jour l’un des projets les plus solides de la mouvance Hip-Hop Soul féminine. Un mouvement certes incarné par MJB, mais que Faith Evans a su catalyser à sa propre manière. « Faith » pose les bases et érige la diva parmi les meilleures vocalistes de sa génération. La fulgurance de ces arrangements vocaux donnent le tournis.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

3.D’Angelo – Brown Sugar.DAngelo-Brown-sugar

La néo-soul a presque disparue de nos jours. C’est un genre qui se fait de plus en plus rare et que même les anciens acteurs comme (D’angelo, Angie Stone, Erykah Badu) ne représentent plus réellement. Ils sont rentrés dans des créneaux plus « classiques » mais ça n’empêche pas leurs précédents travaux et notamment le « Brown Sugar » de D’Angelo d’être un des opus fondateurs des 90’s. La légèreté des productions, la sensibilité de son grain de voix et la grande variété culturelle des productions de l’opus, un mélange de Prince- Smokey Robinson -Rick James avec une touche jazzy-smooth et moderne qui ne ressemblaient à rien de ce qui se faisait  à l’époque. Les titres « Lady », « Cruisin »,  « Brown Sugar » ou encore le majestueux « Me and Those Dreamin’ Eyes of Mine » fascinent le public urbain et la critique et lui donnent un positionnement hors-norme sur la scène musicale. L’opus bénéficiera même d’un album live enregistré à Londres. C’était l’époque avant le fameux « How Does It feel » mais c’était déjà tout aussi bien, sinon mieux. L’artiste y définie les voix que Maxwell, Tony Rich, Eric Benet vont emprunter par la suite. Un des opus essentiels du R&B des 20 dernières années.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

4.R.Kelly- R.Kelly.rkellykelly

R.Kelly commence à chanter en 1988 mais lance officiellement sa carrière solo en 1992. La grande force de Kellz est qu’il amène avec lui un son et une patte qui vont définir le R&B mainstream et le son populaire des années qui suivront. Sa facilité à mélanger des influences gospel, soul, hip hop et new-jack bouleverse l’industrie. Cet opus éponyme qui arrive après le succès de « 12 Play » confirme tous les espoirs placés en lui avec ce second album moins sexuellement explicite. Robert aborde plus l’amour aussi bien sur les singles à succès « You Remind Me Of Something » et « Dow Low » que sur les petites perles de l’album comme « As I Look To My Life », « Religious Love » ou encore « Trade In my life ». Plus de 5 millions d’américains et 8 millions de personnes dans le monde se procureront ce projet. C’est un opus de Robert souvent peu cité car il se situe entre 2 monuments « 12 Play » et « R » mais ça reste un très bon album.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

5.Brownstone – From the bottom up.brownstone0

Brownstone est un groupe sur lequel on a fondé beaucoup d’espoir et qui a attisé énormément de curiosité à leur lancement à cause, ou plutôt grâce, à leur illustre mentor: Michael Jackson. C’est bien M.J qui décide de les signer sur son label, une branche d’Epic Records à l’époque. Ils les entourent de Dave « Jam » Hall, Soulshock & Karlin, Troy Taylor, et de Gordon Chambers et ça donne un opus incroyablement cohérent et bien chanté. Si vous vous êtes arrêtés au single « If You Love Me« , récemment repris par Tory Lanez sur son single « Say It« , sachez qu’il faut absolument se plonger dans le reste de l’album qui contient des pépites. Les singles n’ont pas toujours été bien choisis, mais des titres comme « Deeper Feelings », « Don’t cry for me » montrent qu’elles sont extrêmement pointues vocalement.  Ce sont de vraies fées de la voix et c’est dommage qu’elles n’aient pas pu se trouver une place dans l’industrie. Une pensé particulière pour  Charmayne Maxwell, maintenant décédée, qui donne du peps aux leads avec son timbre si similaire à celui de Whitney quelques fois.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

6.XScape – Off The hook.xscape_

C’était l’heure de la confirmation, l’album décisif à l’époque pour un groupe de R&B. C’est au second opus qu’on savait si tu perdurerais ou pas dans l’industrie; c’est d’ailleurs toujours un peu le cas de nos jours. Après « Hummin Commin at Cha », les Xscape ont brillamment passé cet exercice avec ce second album qui n’a rien à voir en terme de parti pris sonore avec son prédécesseur mais qui reste d’excellente facture. Elles avaient les voix et les looks les plus bizarres du R&B à l’époque pour des compositions soyeuses. « Who Can I Run To » est une bombe qu’on ne décrira plus. Latocha Scott est une vocaliste extraordinaire qui n’a jamais eu le succès qu’elle mérite. Ceci étant, les associations entre Kandi et Tiny, les 2 « petites voix » de la formation font toujours mouche. Elles ont une sensualité et une complicité vocale indéniable. C’est chaud, c’est doux et ça fait du bien avec des « Work me Slow », « Do Like Lovers Do » ou encore « Keep It Real ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

7.Jodeci – The Show, The AfterPart and The Hotel.

jodeciheafter2

Le dernier album de Jodeci, avant leur retour en 2015, est un album mythique ne ce serait-ce que parce que tous les fans de R&B l’ont écouté et réécouté pendant une bonne dizaine d’années en attendant leur retour. Dans les faits, il a moins de grands moments que les 2 premiers et est un peu moins enthousiasmant au niveau des compositions qui sont souvent un peu similaires. Il n’en reste pas moins que ça reste un très bel opus avec des titres comme Time and Place qui laisse entrevoir les débuts de Timbo mais surtout la force de Devante Swing, qui produit et écrit la grande majorité des titres du disque. Il a cette folie de ne pas réellement vouloir construire de titres au format radio en les allongeant et y mêlant plein de sonorités. Ce qui fait qu’à sa sortie, le disque n’avait pas de singles réellement évidents. Il a fallu que le temps passe pour qu’il s’apprécie mieux et qu’il en inspire d’autres et notamment Timbaland.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

8.Groove theory- Groove theory.Groove_Theory_-_Groove_Theory_album_cover

Quand on parle de l’avènement de la nu-soul dans les 90’s, on ne peut le faire sans mentionner les Groove Theory. L’avènement de la superbe Amel Larrieux et de Brice Wilson a été l’un des catalyseurs du mouvement. Si le premier single, qui a été un tube « Tell me », est finalement très ouvert et tendance à sa sortie, l’opus renferme des titres bien plus fouillés et moins accessibles mais tellement groovy et sensuels; on parlera de « Baby Luv », « Come Home » ou encore « Keep Trying« . Ils ont mélangé R&B, neo-soul et hip hop avec un indéniable talent qui donne à ce projet une dimension intemporelle. Un album qui reste la blueprint principale des talents de la chanteuse.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

9.Waiting To Exhale.

51pid-GbWsL._SX940_

Peut-on parler de l’année 1995 sans parler de « Waiting to exhale »? Ce n’est point possible. La bande originale du film, entièrement écrite et produite par le génial Babyface, regroupait Whitney, Brandy, Chaka Khan, Faith Evans, Chante Moore, Swv, Aretha Franklin, Tlc, Patti Labelle,… enfin presque toutes les vocalistes les plus légendaires de l’histoire du R&B. Il a réuni toutes ces femmes et n’a pas eu froid aux yeux, il leur a proposé des titres taillés sur mesure. Tout le monde connait les énormes tubes que sont « Let It Flow » de Toni Braxton, « Exhale ( Shoop Shoop)  » de Whitney Houston, « Sittin up in my Room » de Brandy ou encore le poignant « Not Gon Cry » de Mary J Blige. Il vaut donc mieux parler des chansons qui n’ont pas été exploitées mais qui sont méritantes comme le strident « My Funny Valentine » de Chaka Khan, le très sensuel et JanetJacksonien« Wey U » de Chante Moore, le rageant et ressenti  » It’s Hurts Like hell » d‘Aretha Franklin… c’est l’album R&B féminin 90’s parfait ou presque. Il montre que Babyface est un incontestable génie, aussi bien dans la réalisation de ses chansons que dans le artistes choisis pour les interpréter.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

10. Tony Thompson- Sexsational.

500x500

Tony Thompson est le leader vocal du groupe Hi-Five. C’est un garçon qui a un timbre de voix assez exceptionnel. C’est lui qui était réellement le pilier vocal de la formation. On le comparait à M.J avec les Jackson 5 à ses débuts  et il travaille avec Diddy sur son premier album solo Sexsational en 1995. Au début, tout le monde fonde de très grands espoirs en lui. C’est l’album aboslu. Mary J.blige, Faith Evans, Babyface, Al.B Sure, Troy Taylor, Teddy Riley, Dave Hollister, Missy Eliott, Devante Swing.. bref toute la crème de la crème du R&B de l’époque et des années qui suivront se retrouve sur cet album qui ne trouvera pas son public. Les soucis de Tony avec la drogue font en sorte qu’il passe totalement à coté de sa carrière, pourtant son travail accompli sur ce projet mérite toute notre attention. Plus new-jack que R&B, plus classique que novateur, il met néanmoins en exergue les qualités vocales sur des productions suaves et tempérées. « Come Over », « Goodbye Eyes« , « Handle Our Business » la très réussie reprise du  » My cherie d’amour » de Stevie Wonder, l’album déborde de soul et de glamour. Il n’aura pas l’occasion de faire un autre solo vu qu’il décède de manière tragique en 2007, mais cet album malgré son manque de succès commercial dégage une sensualité assez unique dans son genre.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Mention Spéciale.

Stevie Wonder – Conversation Peace.

Conversation-Peace

8 ans après son dernier album en date, Stevie Wonder fait son retour en 1995 avec l’opus « Conversation Peace ». Un album assez mal aimé par le public, mais un opus conscient et militant où inspiré par ses nombreux voyages en Afrique notamment, Stevie milite pour un monde plus juste. Le son est plus pop et ouvert avec des revendications sociales claires. Il est assez froidement accueilli par le public avec moins de 800.000 ventes dans le monde, mais la critique salue le projet. Le single « For Your Love » réussit à gagner le prix pour la meilleure performance vocale R&B.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Voila donc 10 albums incontournables de cette année 1995 qui a aussi vu naitre des talents comme Montell Jordan. C’est une année qui solidifie les bases avant les changements importants qui vont s’opérer par la suite. Ce sont tous des opus à avoir écouté!