Très peu connue du grand public, Florence Ballard est pourtant l’une des membres fondatrices du groupe The Supremes. C’est d’ailleurs elle qui trouvera ce nom.A la base elles s’appelaient « Les Primettes »Elles sont 3 au début : Florence, Diana et Betty Travis.

Elles galèrent pendant plusieurs années, avant de signer chez Motown avec Berry Gody en 1961.
Leurs premiers projets ne sont pas de succès et c’est en 1964, avec la chanson « Where did our Love Go« , que la reconnaissance du grand public arrive.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

La chanson  atteindra la 1ère place des charts aux U.S.A et est préservée au National Recording Registry  pour son impact dans la pop culture. Ce sera le premier d’une longue série de gros succès.
Betty est alors remplacée par Mary Wilson et Diana Ross devient leader vocale parce qu’elle a la voix la plus « Pop » (la moins black) de la formation.

Florence continue cependant à avoir des leads dans les titres d’albums des Supremes mais moins sur les singles.

Les rivalités prennent le dessus, et la dynamique du groupe se casse peu à peu. Diana et elle finissent par se détester, petit à petit.
Berry Gordy trouve aussi que Florence n’est pas totalement impliquée dans les projets, prend du poids, et rate beaucoup de séance de studios. Il lui trouve une suppléante ponctuelle qui finira par être définitive.

En 1967,  Florence est mise à la porte du groupe et de la Motown. Ils lui font abandonner tout droit sur son travail dans les Supremes et lui interdisent d’utiliser son ex-appartenance au groupe comme argument publicitaire.
C’est un coup dur pour elle qui envisage alors de se lancer dans une carrière solo. Elle n’a que 24 ans.

1968, elle signe chez ABC un contrat de 15 000 $ pour une brève carrière solo. Elle y reste 9 mois et sur les 14 titres enregistrés, 2 titres sont sortis en single, sans grand succès.
En 1971, elle attaque Motown, considérant que son ancien label lui doit des royalties. Le juge tranchera en faveur de Motown. C’est un autre coup dur et elle décide de faire une pause pour s’occuper de ses 3 enfants.
Elle reviendra en 1975, endettée, essayera de lancer un comeback, des concerts, mais les choses ne se passent pas comme prévues, les débuts sont laborieux… les aides de Diana sont ponctuelles.. et elle finit par mourir dans la misère le 22 février 1976 d’un infarctus. Elle n’a que 32 ans.

Très longtemps, son histoire sera oubliée mais elle finit par être réhabilitée au « Rock and Roll Hall of Fame » en tant que membre des Supremes en 1988.

Diana lui rendra hommage dans la vidéo du clip  » Missing You » en 1984.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Son album enregistré sur ABC sortira en 2002 sur le titre « Flo » et certains critiques décriront sa mort comme l’une des plus grosses stratégies de l’histoire des 70’s.

Nas l’évoquera dans « Blunt Ashes« , l’un des titres de l’album « Hip Hop is Dead » :
« When Flo from the Supremes died/Diana Ross cried/Many people said that she was laughing inside. (Quand Florence des supremes décéda, Diana Ross pleura, mais beaucoup de gens disaient qu’elle riait intérieurement) » faisant ainsi référence à cette rivalité qui a longtemps scindé les fans de Supremes.

Jennifer Hudson s’inspirera d’elle pour son personnage dans le film Dreamgirls et lui dédiera son Oscar.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

En 2010, un projet de film sur sa vraie vie est lancé et Faith Renée Evans est censée jouer son rôle mais le projet n’a pas encore abouti.
Son album « You Don’t Have To » a finalement été renommé « The Supreme Florence « Flo » Ballard  » est sorti en 2002.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Une voix caractérielle et incroyablement mature pour son âge. Quand on l’écoute, on a presque l’impression qu’elle était destinée à avoir cette histoire de vie tragique, tant sa voix semble profonde et quelque part véritablement immortelle.