Jennifer Lopez propose « Ain’t Your Mama« , le premier single de son album à venir chez Sony et elle est déjà au centre de la polémique. En effet, les fans de Kesha en veulent à la chanteuse d’avoir travaillé avec Dr.Luke qui produit le titre co-écrit par Meghan Trainor. Ceci étant, Ain’t Your Mama est un titre pop aux sonorités latines assumées qui rappellent beaucoup le début des années 00’s. On reconnait bien l’écriture de Meghan Trainor à cet effet. C’est sympathique, très répétitif, mais c’est néanmoins suffisant pour être le meilleur lead single de Jennifer depuis longtemps. Le titre est bien plus agréable que « On The Floor, »I Luh Ya Papi/FirstLove » et même si ce n’est pas un tube évident, elle peut en faire un mini-succès avec des bonnes prestations et un clip fédérateur.

Ain’t Your Mama
Les fans de Kesha lui sautent dessus parce qu’elle travaille avec Dr.Luke que la chanteuse accuse de viol, mais pas plus tard qu’hier, le juge a encore rejeté le accusations de Kesha du fait de son manque de preuves. Il est donc un homme innocent et J.lo a tout a fait le droit de bosser avec lui.

En plus, le titre a vraiment cette petite touche nostalgique qui pourrait ravir certains anciens fans de J.Lo sachant que de toutes façons, il faut oublier l’idée selon laquelle elle retrouverait le peu de qualité de ses premiers essais.

Ce n’est pas une artiste, c’est une chanteuse pop qui s’accroche aux tendances. Ses opus entre 1999 et 2005 sont plus réussis parce que l’état général de la musique est meilleur à ce moment-là. Elle applique cependant toujours la même formule. Elle travaille avec les artistes et/ou producteurs les plus populaires du moment, le souci qui s’est posé depuis, est qu’ils sont bien moins inspirés et lui correspondent moins bien.

« Ain’t Your Mama » est un titre pop mainstream qui ne marquera pas l’histoire de la musique, mais qui a ce petit avantage de pas abuser d’autotune, de ne pas faire mal à la tête et d’être divertissant  sur quelques écoutes, c’est déjà énorme pour une chanson pop en 2016, autant en profiter, car c’est aussi une chanson qui lassera très vite sans un remix rap.

Un titre féministe.

Elle a décidé de faire de la chanson un hymne pour la défense des droits des femmes. C’est référence, tout en restant très populaire, et très sucré. C’est une très belle femme et elle sait très bien jouer de son image.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

On passe indéniablement un beau moment à la regarder, même le titre n’est pas extraordinaire et qu’il n’y a rien de réellement original. C’est  juste bien fait pour ce que c’est et elle a compris comme beaucoup d’autres, qu’il lui fallait faire croire qu’elle avait une cause pour être crédible. Elle a choisi le féminisme. C’est bateau, mais ça donne une sorte de portée intellectuelle à sa chanson qui n’en a réalité pas du tout.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Est ce que ce sera suffisant pour l’imposer aux U.S.A avec l’agisme? Peu de chances. Meghan Trainor aurait cartonné avec ce titre, mais avec J.Lo, ils seront plus frileux. Ceci étant, encore une fois, le public européen pourrait faire de ce titre, un succès. C’est extrêmement facile, ça sonne exactement comme tout ce que Jason Derulo fait.