Kelly Rowland a finalement trouvé un nom pour le groupe Chasing Destiny. Les 5 jeunes filles se nomment donc June’s Diary et proposent le single « L.A.N.C.E ». C’est leur 1er single officiel après les chansons buzz « All Of Us » et « It’s Alright« . C’est un titre trap avec quelques influences R&B notamment dans les choeurs et les harmonies. C’est exactement ce que les Danity Kane auraient pu sortir en 2016 si elles continuaient dans la musique. C’est impersonnel, mais sympathique et plutôt catchy. Kelly Rowland aurait d’ailleurs elle-même pu la chanter et c’est surement là où le bât blesse. On voit qu’elles ont un potentiel, une petite alchimie, mais elle n’ait pas totalement mise en valeur.

Junes-Diary-L.A.N.C.E.-2016-2480x2480

Qui a besoin d’un groupe de 5 filles qui chantent exactement ce que les chanteuses de R&B solos ( qui ont déjà beaucoup de mal en ce moment) chantent déjà? Elles ont un véritable souci d’identité comme Kelly et ça va leur jouer des tours à l’avenir.

Miss Kelly présentait ces filles comme le futur du R&B et finalement, elles se retrouvent manufacturées et prêtes à de viser un public jeune comme tout le monde. Hormis le fait que le lancement de ce groupe ait été une catastrophe en terme de marketing, que c’est une erreur d’avoir fait une émission télé et de l’avoir terminé sans avoir donné le vrai nom du groupe et le single aux téléspectateurs, il y a une réelle impression d’amateurisme autour de tout ça.

« L.A.N.C.E » n’est pas un mauvais titre, mais il n’est pas marquant non plus. Ca peut être à la fois une bénédiction (car ça peut leur permettre d’avoir un accès facile aux radios urbaines), mais sur le long terme, ça ne leur assure réellement rien de bon, car même avec un succès urbain –ce qui est loin d’être assuré– , elles seraient cantonnées au rang de « One Hit Wonder ».

Le clip en lui-même a une ambiance sympathique et tout est à nouveau misé sur Krystal, qui était déjà la lead singer du groupe RichGirl. C’est clairement la plus jolie et surement aussi la plus charismatique de la formation. Elle sera la « Beyonce » du groupe pendant que les autres seront constamment en retrait. On s’y attendait, mais c’est une totale contradiction avec les propos de Kelly qui disaient vouloir défendre les « filles foncées » et une répartition équitable entre les chanteuses dans ce nouveau groupe. Ceci étant dit, elle n’est plus à une contradiction près. La vidéo est agréable, mais pas mémorable. Elle ne sera donc pas d’une grande d’aide pour le titre dans les charts.

Triste  Réalité!