Alicia Keys, actuellement en promotion de son single « In Common » a publié un court-métrage très intéressant qui s’intitule « Let Me In/ We Are Here ».

En effet, la chanteuse a co-produit un film réalisé par Jonathan Olinger, dans lequel elle a décidé d’incarner une mère de famille fuyant une guerre civile déclenchée par l’arrivée en masse de réfugiés à Los Angeles. La bande annonce  a été dévoilée la semaine dernière,  Alicia parle d’une « une expérience cinématographique qui réinvente la crise des réfugiés », et c’est court mais plutôt efficace dans son genre. le min-film s’inscrit dans la poursuite du mouvement We Are Here lancé qu’elle a lancé il y a maintenant deux ans, et à travers lequel elle  fait la promotion de la confiance en soin et de la capacité que nous avons tous de réinventer le monde dans lequel nous vivons.

 

C’est bien réalisé et c’est dommage que ce ne soit pas plus long et carrément intégré à son disque. Elle aurait pu en faire un vrai projet visuel, lié à son album comme Beyonce. Il y aurait eu une vraie portée surtout que le message est universel et très actuel.

Ici, c’est sympathique, mais ça passe un peu trop vite. Il y avait les moyens et de talent de pousser la réflexion encore plus loin, en accompagnant le tout par sa musique, surtout qu’elle dit avoir écrit un opus à thème.