L’opus d’Alicia Keys « Here » est sorti hier et les premières ventes pour la semaine sont arrivées avec l’organisme HDD. Alicia Keys fera entre 33.000 et 38.000 ventes réelles; avec l’aide du streaming, elle ira aux alentours de 38.000- 43.000 ventes. C’est le pire démarrage de sa carrière pour la meilleure vendeuse de R&B des années 00’s aux USA. Elle a vendu plus de 18.5 millions d’albums, devant Beyonce et Mary J. Blige. Elle a le meilleur démarrage pour une chanteuse noire dans les années 00’s sur une semaine avec plus de 700.000 ventes pour « As I Am« . Keys était LA vendeuse d’albums.. mais ses errances avec la pop, ses incertitudes et ses mauvais choix lui ont fait perdre une grande partie de sa fanbase au fil des années.

Ce chiffre – bien que très violent– ne devrait pas vous surprendre si vous avez suivi les editos de Musicfeelings sur les ventes des artistes R&B, notamment ceux sur Usher et elle récemment.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10154101637539480&id=367584214479

On y expliquait bien comment le fait d’avoir lâché leur fanbase première à un moment les a discrédités. Beaucoup de fans américains d’Alicia Keys, ses fans de la première heure, n’ont jamais pardonné « Girl On Fire« , qui était vu comme une mauvaise chanson pop grand public. Depuis ce titre, elle n’a plus jamais eu le soutien sans faille des radios R&B urbaines adultes – ce qui était son format, sa base – et plus aucun single d’Alicia n’est entré dans le Hot 100 américain. Le divorce avait été entamé avant; il s’est réellement consommé avec cet opus dont on avait analysé les chiffres dès la semaine de sortie. « Girl On Fire » avait fait 150.000 ventes; on avait prédit qu’elle totaliserait 750.000 ventes en en fin de vie, en expliquant pourquoi.

[Dossier] Le revers du  » Girl On Fire » d’Alicia Keys.

Et c’est exactement ce qui s’est produit, elle a terminé sa course à 765.000 ventes. Ce n’était déjà pas un bon chiffre pour l’époque, sachant que RCA (son label) attendait entre 300.000 et 400.000 ventes en première semaine, mais elle avait sauvé les meubles d’une certaine manière. Il y a avait eu une promotion télévisée monstre pour défendre le disque.

Cette fois-ci, ils sont perdus surtout qu’ils avaient prévu une sortie pour le mois d’aout et que la promo télévisée était organisée autour de ce mois. Ils ont retiré « In Common » de l’album américain pour essayer de plaire à ses fans de R&B, mais c’était visiblement trop tard. Elle n’a pas de singles forts et même le film de son album ne buzze pas. Il va donc être très compliqué de soutenir l’exploitation du disque dans ces conditions. Elle s’est trop cherchée sur les singles avant d’en arriver à cet opus qui est très new-yorkais, très cohérent et qui aurait sans doute été mieux reçu s’il était sorti il y a 1 an, ou même il y a quelques mois, en surprise, sans aucun single. Le fait d’avoir essayé de ratisser large, sans succès, puis en dernier recours d’éjecter les chansons pop pour vendre l’authenticité sur la fin n’a pas parlé au public. Pire encore, cette exposition dont elle bénéficie ne lui a pas permis de devenir une artiste visuelle. Les chiffres streaming sont très mauvais comparés à la concurrence. 16 millions de vues pour le clip de « In Common » en 6 mois sur Youtube par exemple. Une claque sachant qu’elle a chanté cette chanson partout. Une mise en exergue d’un réel désintérêt aussi, tout comme le mouvement « No Make Up » a attiré de la sympathie, mais n’a pas relancé la ferveur autour de sa musique.

Alicia Keys propose le remix de « In Common » avec Kanye West et Travis Scott.

 

Elle se retrouve au final avec des chiffres d’une sévérité assez effroyable et un album très « américain » dans l’esprit et dans le texte, donc ce sera aussi très compliqué de le vendre aux européens, si les américains n’en veulent pas. « Here » a été fait dans l’esprit New-Yorkais et est assez bien réalisé dans son genre, mais il ne pourra avoir un succès international que si les américains le portent.

Le dernier album de Monica « Code Red« , sorti en fin d’année 2015, a fait 36.000 ventes dans le même laps de temps. Elle n’a pas vendu le 1/5e de ce qu’Alicia a vendu depuis 2000, n’avait aucune télévision, aucun single en radio, même pas The Voice, mais elle a été plus capable qu’elle de conserver sa fanbase. On en revient toujours aux mêmes choses.

Triste Réalité!

Un dossier sur sa carrière sera dévoilé cette semaine avec une chronique du disque.

Le top 8 des artistes R&B qui ont le plus vendu d’albums aux U.S.A depuis 2000.