En 2006, Lionel Richie fait son retour sur la scène avec l’opus « Coming Home » qui est un album R&B. Son premier disque du genre depuis près de 10 ans à l’époque. Il travaille avec tous les gros producteurs du genre à l’époque, Dallas Austin,  Jermaine Dupri, Sean Garrett, Wyclef Jean, Rodney Jerkins… Et ce sont les Stargate qui lui produisent le 1er single, « I Call It Love« . Le titre sera son retour en grâce dans les charts R&B, avec une première place dans les radios R&B adulte. Une première pour lui en plus de 20 ans.

Une chanson efficace et groovy qui ressemble beaucoup au tube  » So Sick » de Ne-Yo. On retrouve bien l’efficacité et la fluidité que les Stargate ont raméné dans le genre à l’époque. Le titre lui permettra aussi d’avoir une meilleure exposition mondiale. Le clip, qui mettra en avant sa fille Nicole Richie (très médiatisée à l’époque), lui permettra aussi de faire un pont entre les générations. La chanson se positionnera à la 62e place au Hot 100, et c’est son tout dernier gros succès single. Son dernier album country « Tuskegee » est un carton avec 1,2 millions de ventes mais il n’a eu de succès singles mainstream.

Il prépare actuellement un comeback, avec un nouvel album; on ne sait pas vers quel genre musical il se dirigera cette fois mais on hâte car il est très en forme vocalement.