Blu Cantrell s’est absentée de la scène musicale depuis de nombreuses années. En 2012, elle annonçait un comeback et une mixtape avec un single produit par Missy Elliott, mais tout ça est tombé à l’eau. La chanteuse a ensuite été internée dans un hôpital psychiatrique après une crise en 2014, ce qui avait crée une certaine panique chez ses fans. Elle réapparait cette année dans une nouvelle interview où elle ne mâche clairement pas ses mots quand on lui parle du R&B actuel. C’est son caractère; elle a toujours été très directe, voire trop directe – ce qui lui a valu beaucoup d’inimités à sa grande époque – et quand on lui parle du R&B de nos jours, elle répond :

 » Tout est beaucoup plus filtré. Je vais essayer d’être gentille, mais c’est ça; tout est vraiment plus filtré. Je trouve ça ridicule. Ce R&B est ridicule. Tout le monde chante en playback; tout le monde utilise l’auto-tune et c’est quelque chose que je ne ferai jamais. Jamais. Ce n’est juste pas mon style. Je me refuse à le faire. Il ne faut pas attendre ça de moi. »

Il faut savoir qu’en plus d’être une très bonne vocaliste, Blu Cantrell a une mère, chanteuse de jazz; on comprend donc qu’il lui soit difficile de céder aux tendances actuelles. En 2008, elle avait déjà, à la dernière minute, refusé de poser en couverture de Playboy; elle avait peur de devenir un simple sex-symbol et que cela fasse de l’ombre à son talent vocal.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Elle n’a que 40 ans cette année, donc elle est encore jeune et il est lui encore possible de proposer un bon opus R&B sur un petit label. C’est du moins tout ce qu’on attend d’elle. Son dernier titre entièrement dévoilé était « S.O.S ( Where You At) » en 2012.

Blu Cantrell revient avec « S.O.S ( Tell Me Where You At) »

Sympa mais pas spécialement marquant. Ce n’est pas son domaine de prédilection. Il faut qu’elle trouve l’équipe qui lui permettra de revenir avec un son mature, à la hauteur de ses capacités.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il y a aussi l’option remix qui peut être explorée. Elle peut, au début, remixer des titres actuels – difficile si elle ne les écoute vraiment pas – car sur « Apologize » de One Republic, elle apportait vraiment quelque chose, une détresse, un cri du coeur… qui ne peut pas faire de mal en 2016.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.