Jess Glynne s’est faite connaitre sur le titre «  Rather Be » des Clean Bandit puis a sorti son album  » I cry When I Laugh » qui connait un énorme succès en Uk avec plus de 600.000 ventes.Grande fan de R&B et de Rap, elle cite Lauryn Hill comme étant la personne qui lui a donné envie d’écrire. Son album est un mélange de pop-soul qui lui permet de faire des concerts partout dans le monde, y compris aux USA où elle a reçu son premier Grammy. Malgré sa relative discrétion, elle est la seconde artiste britannique à classer 5 singles numéros 1 dans les charts anglais après Cheryl Cole.

Musicfeelings l’a rencontrée pour parler de son parcours, de ses passions, mais aussi de ses projets à venir.

MF : Bonjour Jess Glynne, j’espère que tu vas et que tu te plais à Paris. Je vais commencer par une question très simple. Quand as-tu commencé à chanter et quand as-tu décidé que tu voulais devenir une chanteuse professionnelle?

Jess Glynne : Je pense que j’ai toujours voulu être une chanteuse. Depuis que je suis petite, j’ai toujours été obsédée par la musique, à cause de mes parents qui me jouaient des chansons absolument géniales quand je grandissais. J’écoutais Aretha, Whitney, Mariah et je suis devenue obsédée par la musique, par les voix et j’ai voulu devenir comme elles.

MF: Ton premier hit était une chanson plutot dance avec Clean Bandit, comment les as-tu rencontrés?

Jess Glynne : Ils m’ont contactée en disant qu’ils avaient la chanson et qu’ils adoraient ma voix. Ils m’ont envoyé la chanson, j’ai aimé et vu que nous étions sur le même label, les choses se sont passées très naturellement.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

MF : La chanson a été un hit au UK, en Europe, maix aussi aux U.S.A. et tu a directement gagné ton premier Grammy Award. Comment ça se passe ? Comment on se sent quand sa première chanson gagne un Grammy?

Jess Glynne: C’était surréaliste, grandiose et jusqu’à ce jour, je n’y crois toujours pas. Je veux dire « Quel moyen de commencer une carrière wow! » Je n’aurai pas pu être plus reconnaissante et il n’y aurait pas pu y avoir de meilleur moyen de commencer ma carrière.

MF : Après ça, tu as commencé à travailler sur ton album et j’ai vu que tu avais écrit plus de 100 chansons pour cet album; tu disais chercher ton propre son. Comment l’as-tu trouvé? Comment as-tu fait pour finalement savoir quelles étaient les bonnes chansons?

Jess Glynne :  J’ai essayé de faire plein de choses pour savoir ce qui me conviendrait le mieux. C’est exactement comme ça que ça s’est passé. On est entrés en studio, on a enregistré plein de choses et on a pris les choses qui me correspondaient le plus après avoir essayé plusieurs genres très differents.

MF : Et que vas-tu faire des autres chansons? Tu comptes écrire pour d’autres artistes?

Jess Glynne: J’adorerai écrire pour d’autres artistes. J’ai d’ailleurs commencé à le faire, mais c’est different parce que je me mets dans un état d’esprit totalement différent quand je le fais. Pour les autres chansons, je compte rentrer en studio et commencer à les re-enregister pour certaines d’entre elles. Il y a des chansons qui ne sont pas dans l’album, mais que j’aime néanmoins beaucoup. Il y a des chansons que j’aimerai effectivement donner à d’autres et d’autres encore que je trouve nulles donc je ne ferais écouter ça à personne.

MF : Parfois quand tu chantes, tu sonnes un peu comme Adele? Tu as une jolie voix et souvent tu rappelles un peu Adele. Est-ce un avantage ou un désavantage? On t’a déjà fait cette remarque?

Jess Glynne : Quand je venais de commencer les gens me disaient ça mais je n’ai plus entendu ça depuis très longtemps. C’était pour moi un compliment mais je n’y pense pas, comme je t’ai dit, ça fait très longtemps que je ne l’ai pas entendu.

MF : J’aime beaucoup le titre de ton album, parce qu’il n’est pas évident et que je trouve qu’il le représente assez bien, « I Cry When I Laugh ». Comment l’as-tu trouvé?

Jess Glynne :  Ah merci, c’est autobiographique. C’est parce que je pleure quand je ris, c’est un trait de caractère. Toutes les personnes qui me connaissent savent que je fais ça et j’aime beaucoup cette phrase et, un jour, je l’ai dit haut et fort et je me suis dit que ce serait bien comme titre pour mon album. C’est un fait dans ma vie; je ris tout le temps et ça se termine toujours en larmes, mes amis se moquent de moi à cause de ça.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

MF: Quelles sont tes principales influences? Parce que quand j’écoute ton album, j’entends un peu de pop, un peu d’électro, de soul, de rnb et même une pincée de gospel. Qu’écoutes-tu toi?

Jess Glynne : J’ai grandi en écoutant de la soul. J’adore le gospel et ça m’a donné l’amour de la musique et aussi les bases. J’aime bien la dance mais je n’en suis pas très fan non plus. J’aime comment ça peut te faire sentir. Prince est un de mes artistes préférés de tous les temps quand il s’agit de groover (le chanteur n’était pas mort encore à ce moment-là); il me fait me sentir bien quand j’écoute sa musique. Amy Winehouse est aussi une des mes principales influences, sa manière de chanter, sa manière d’écrire m’a beaucoup marquée.

MF: Okay, actuellement, tous tes titres ont été d’énormes hits au UK. Tu as 5 numéros 1 singles en Angleterre et c’est un record. Tu es la seconde artiste féminine de l’histoire à les avoir. Comment tu te sens?

Jess Glynne : C’est si bizarre, c’est incroyable, mais vraiment bizzare. Je me sens chanceuse. J’ai vraiment envie de remercier le public, mais en même temps, je me sens stressée, car c’est une position bizarre pour un si début de carrière.

MF: Quelles sont tes titres préférés dans ce disque?

Jess Glyne : Je n’ai vraiment aucune chanson préférée…

MF: Allez, une chanson..

Jess Glynne: Franchement, je n’en ai aucune que j’aime moins mais, si tu veux, je peux te dire celle que j’aime le moins. Ce serait pas très gentil, mais quand même…

Là, elle prend l’album et pointe le duo avec Emeli Sandé.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Mf : Oh Pourquoi?

Jess Glynne : J’ai adoré travailler avec Emeli Sandé et j’aime cette chanson pour cette raison mais, quand j’écoute l’album, je ne trouve pas qu’elle a autant sa place que les autres chansons du disque. Je pense qu’elle n’a pas été vraiment faite pour ce disque.. (moment de silence)… mais j’ai adoré travailler avec elle… je trouve que c’est une belle chanson, mais je ne trouve pas qu’elle soit bien placée dans le disque, c’est tout.

MF : Tu penses que tu sortiras d’autres extraits singles de ce disque?

Jess Glynne : Je ne pense pas, je pense que je suis prête à passer à autre chose maintenant. Je le ferai  peut-être mais tout s’est bien déroulé jusqu’à présent donc je ne suis pas très sûre.

MF : Comment s’est passé l’expérience américaine, j’ai vu que tu as sorti ton album aux USA.

Jess Glynne : Mec, c’était génial! Le simple fait d’être classée au Billboard, en plus à la 25e place, m’a fait vraiment plaisir. J’ai fait 2 tournées là-bas à guichets fermés et c’est vraiment génial. Je suis sur un nuage. C’est très difficile de se faire une place en Amérique et je suis contente d’avoir un bon démarrage, car c’est un challenge et j’adore les challenges.

MF : As-tu des collaborations rêvées? Des artistes avec qui tu rêves de collaborer?

Jess Glynne : Je suis une vraie fan. Il y a tellement de gens que j’aime que c’est difficile d’en choisir juste une. Bon, je vais dire Timbaland, Kendrick Lamar, Anderson Paak ou encore Alicia Keys et John Legend.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

MF : Que penses-tu de la scène urbaine actuelle?

Jess Glynne : Je pense que c’est vraiment mauvais… non, je rigole, mais je ne pense pas qu’il y ait vraiment une scène urbaine au UK. Je pense qu’au UK, c’est toujours très mélangé donc je ne vois pas qui je pourrais qualifier d’urbain. Tu classerais qui en urbain, toi?

MF : Tout ce qui est R&B, Soul, voire même garage.

Jess Glynne : Oh c’est dur, je ne vois vraiment pas.

MF : Peut-être Lemar

Jess Glynne : LEMAR???? Oh my god… (totalement surprise et étonnée), le mec de pop star?

MF : Oui…. il est  quand même R&B/Soul…

Jess Glynne : FOU RIRE …

Elle ne pouvait vraiment plus s’arrêter.. et ça m’a contaminé.

MF : Beverley Knight? Craig David?

Jess Glynne : (Toujours rieuse) Non mais je ne sais vraiment pas.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

MF : Bon parlons des artistes hip hop, qui, selon toi, en Hip Hop a sa place en ce moment?

Jess Glynne : Tinie Tempah est excellent, Kano aussi est très bon… et je ne sais pas quoi te dire de plus. C’est à peu près tout ce que j’écoute en ce moment.

Mf : C’est toujours très difficile pour les artistes anglaises qui ont un gros succès avec le 1er de confirmer avec le second. Penses-tu déjà à ton second opus?

Jess Glynne : J’y pense tous les jours. J’ai hâte de commencer à écrire sur mon second album. Je vais être en studio bientot, mais il ne sortira pas cette année.

MF: Okay, on écoutera ça, mais je vais maintenant te faire un petit quizz. Tu dois choisir l’artiste qui te touche le plus. R.Kelly, Usher, Bruno Mars, Justin Timberlake, Maxwell. Qui est celui qui te touche le plus ?

Jess Glynne : Elle récite les noms des artistes. Pas Bruno Mars, Usher et Justin en premier, puis R.Kelly. Oh mon dieu, je ne sais pas. Bon je vais dire Usher… oh non, je vais dire Justin. Non, je ne peux vraiment pas. (Rires)

MF : Bon, dis moi pourquoi tu aimes les 2.

Jess Glynne :  J’adore tout ce qu’ils ont fait. Ils font vraiment partie de ma vie et de ma construction en tant que chanteuse. Justin a travaillé avec Timbo sur Justified et j’aime tout dans cet album. Les production, les voix, les chansons, tout est incroyable. 8701 est une grande partie de ma vie. J’ai toujours été très R&B, très amoureuse de ce genre, mon préféré.

MF : J’ai vu que tu étais une grande de fan de R&B. Aimerais-tu faire un opus de R&B classique, un de ces jours?

Jess Glynne : J’adorerais faire un album de R&B très classique, avec plein d’harmonies.

MF : Chez les femmes maintenant, Brandy, Erykah Badu, Beyonce, Rihanna et Mary J Blige, qui choisis-tu?

Jess Glynne : Erykah Badu… oh non, Beyonce. J’idolâtre Beyonce, qui est une inspiration principale pour moi et qui est une femme forte qui a du succès. J’aimerais marcher sur ses traces.

MF : Et pourquoi Erykah?

Jess Glynne : Elle est très honnête: sa voix est vraie, sa musique est vraie, elle est vraiment géniale, aussi bien sa musique que sa personalité.

MF : Si tu devais choisir un seul album avec lequel te rendre sur une île déserte. Lequel ce serait?

Jess Glynne : Combien de temps je vais y rester (rires)?

MF : Un mois.

Jess Glynne :  Je dirai l’opus d’Anderson Paak, « Malibu ».

Mf : Si tu étais une année musicale, laquelle ce serait?

Jess Glynne :  Elle cherche longtemps.. je dirai 2003, Amy WineHouse « Frank » car il est sorti le jour de mon anniversaire. N’est-ce pas super cool? Il sort le jour de mon anniversaire et c’est l’un de mes opus préférés.

MF: Ah on arrive à la fin du temps qui  nous est accordé.

Jess Glynne : Déjà? Oui.

MF: Merci beaucoup pour tes réponses et à la prochaine pour la promo du second opus.

Jess Glynne : Merci à toi. On a beaucoup ri. J’étais un peu fatiguée, désolée, mais à très bientôt.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.