Sevyn Streeter et Luke James reprennent  « Nothing Ever Matters » de Lauryn Hill et D’Angelo.

C’était pour la Saint-Valentin et c’était assez inattendu, mais ls 2 chanteurs ont donné leur version du classique « Nothing Even Matters » . Le titre, qui est extrait de l’album « The Miseducation Of Lauryn Hill » qui fut un énorme succès à sa sortie. Elle est souvent reprise à la St-Valentin, et cette nouvelle version est jolie. UN peu surchantée. Ils exagèrent clairement les runs à certains moments du titre, mais c’est toujours plaisant. On est ravi de réentendre Luke James, qui nous avait beaucoup manqué.

Sans être dans une logique de révolution, ils nous font passer un joli moment dans l’attente de leurs nouveaux opus respectifs.

Sevyn a proposé un single recemment, il s’agit de la chanson « Fallen » avec Ty Dolla Sign.

Un titre trap, qui manque toutefois de mélodie. Elle se cherche trop sur ses singles, tellement que l’attente autour de son opus s’estompe de jours en jours, alors qu’elle avait tous les moyens de parier directement sur  un bon album.