Tamar Braxton a été mis à la porte de chez Sony après l’échec commercial de son 3e album.

On savait que Sony s’était séparé d’elle ( d’ailleurs assez brutalement) après l’échec commercial de#CallingAllTheLovers.
Toutefois, avec les relations de son mari, on pensait qu’elle trouverait un autre major rapidement. Ce n’est pas le cas. Il vient d’être annoncé qu’elle a signé chez E1 pour 1 million de dollars, mais le nombre d’albums n’est pas précisé.
Le contrat chiffré semble plutôt bon, mais E1, c’est le label indé qui signe toutes les stars du R&B qui ne font plus recette ( Angie Stone, Cassidy, Leela James, Lil Mo..etc…) et qui n’assure pas non plus de promo pour eux. Il n’y a jamais de promo pour les albums qui sortent sur ce label…
Tamar elle-même s’était moquée de sa sœur Traci Braxton lorsqu’elle a été signée par ce label pour son premier opus en 2015.
C’est donc assez cocasse de la voir y venir, mais surtout au de toutes les relations de son mari Vince Herbert, ça veut vraiment dire qu’aucune major ne voulait la signer.
C’est violent, sachant qu’en 2013, elle signait quand même « Love & War » avec 400.000 ventes. C’est révélateur du fait que les artistes R&B sont vraiment de plus en plus éjectés par les grosses maisons de disques.


Ceci étant, la vérité est qu’après la fraîcheur du début de sa télé-réalité qui a relancé sa carrière…
Elle ne s’est pas totalement imposée en tant qu’artiste. C’est toujours le risque avec les personnalités qui explosent de cette manière ( caractère exacerbé, punchlines etc) dans des shows télévisés. C’est le boom sur le coup.. et quand la routine s’installe au fil des épisodes, c’est la débandade.
Elle a donc dû miser sur le cachet personnel en se disant que quitte à ne pas beaucoup vendre, autant le faire en étant certain que ça rapporte plus d’argent.
C’est un choix sobre qui scinde avec sa logique de diva, mais qui met aussi en exergue le fait que l’industrie soit devenue absolument impitoyable pour les artistes R&B. A une autre époque, elle aurait eu une autre chance en Major, sachant qu’elle a fait de bons chiffres en 2013. « Love And War » est l’une des rares dernières chansons R&B à être arrivée à la première place sur Itunes Us.
Maintenant, on peut aussi estimer qu’il a une sorte de Karma qui touche Tamar et sa folie des grandeurs. Quand elle a commencé à avoir du succès, son ultime grande soeur ( qui a tout fait pour elle, qui l’a mis sur tous ses albums, toutes ses consœurs, qui lui a permis d’arriver à la télé) était devenue « jalouse » d’elle. Elle a fini par s’excuser, mais elle s’érigeait en sorte de principale star de sa famille. C’est là qu’a du être le point de rupture entre elle et une partie des gens qui la trouvaient excessive, mais pas « méchante » au début et c’est aussi donc ce qui peut expliquer cette brute dégringolade.


De son côté, Toni après plus de 25 ans de carrière a gagné un Grammy en 2015 avec d’excellents chiffres pour « Love, Marriage Divorce ».. et prépare en ce moment 2 nouveaux albums. L’un en solo, l’un avec Babyface.. et les 2 tranquillement chez Motown.

Triste Réalité!