Elle est devenue l’ennemi public du combat « pro-black » numéro 1 dans la scène R&B. En allant chanter pour Donald Trump lors de son investiture, Chrisette Michele s’attendait à un certain boycott, mais elle pensait qu’elle gagnerait la bataille sur le long terme. L’histoire ne lui a pas donné raison. les concerts ont été annulés, son label ( Capitol Records) l’a lâché et les radios R&B qui étaient son seul soutien, refusent de jouer son nouveau single où elle essaie pourtant de faire amende honorable « Strong Black Woman ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Un titre au demeurant assez efficace et réussi dans son genre. C’est un plaisir de réentendre sa voix sur un titre un plus soulful et punchy, après « Milestone » qui manquait réellement de substance, sans être mauvais. « Strong Black Woman » est un bon premier single musicalement pour elle, mais toute cette polémique risque de faire en sorte qu’il passe totalement inaperçu.

[Chronique] Chrisette Michelle – Epiphany (2009)