C’était l’une des plus grandes chanteuses de tous les temps, voire la plus grande voix de l’histoire de la musique et elle a eu une cérémonie à la hauteur de son immense impact sur la scène musicale. Pendant plus de 8 heures, artistes, politiques, acteurs, religieux et anonymes, se sont succèdés pour  faire honneur à son immense héritage. Ici, nous revenons sur les 10 prestations musicales, les plus « marquantes » de la cérémonie. En terme de prestance et de talent d’une part, mais aussi en terme de visibilité sur le grand public. Quand il a fallu inviter les talents, la famille d’Aretha n’a pas choisi d’en faire un concours de chant soul, ce qui aurait été ridicule, car personne ne chante comme elle. Ils ont fait venir plusieurs chanteuses de sa lignée ( Fantasia, Jennifer Hudson), plusieurs voix du gospel ( Tasha Combs, Les Clark Sisters, Yolanda Adams), ses contemporains et amis ( Stevie Wonder, Chaka Khan, Smokey Robinson) ou encore des gens comme Faith Hill et Ariana, qui représentaient chacune la patte d’Aretha au-délà de la musique noire. Faith Hill assurait la place de la grosse vendeuse des 90’s et de l’icône de la country, pendant qu’Ariana était là pour faire le lien avec une très jeune audience, vu qu’elle est l’une des plus grosses vendeuses sur la scène pop actuelle. C’était donc dosé pour faire une photographie assez large de son impact.

On commence par une autre légende la musique noire, qui a à mon sens donné la meilleure prestation de cet hommage. C’était touchant et à la fois terriblement émouvant.

2.  Stevie Wonder fut aussi assez grandiose dans son genre plus en retenue.

 

3. Yolanda Adams fut elle aussi absolument édifiante, en compagnie de Paul Morton.

4. Ariana fut entendu sur un  » Natural Woman » assez mièvre,  heureusement porté par les choristes.

5. Jennifer Hudson s’est positionnée, toujours en « force » sur « Amazing Grace »… qui manquait justement de « grâce ».

6. Fantasia a fait le show avec beaucoup d’exubérance, mais ça faisait toujours autant de bien.

7. Faith Hill ( qui n’a rien perdu de sa joliesse) a eu beaucoup de mal… mais il y avait une émotion palpable.

8.  The Clark Sisters furent assez fabuleuses… un peu extra sur la fin, mais ça reste des déesses du genre.

9. Shirley Caesar et Tasha Combs ont carrément elles-mêmes frappé à la porte du seigneur, afin qu’il accueille mieux Aretha.

Le très beau  discours de Smokey Robinson avec son petit acapella sur la fin.

 

10. C’était bien ficelé, mais le moment un peu drôle et inattendu, reste celui de Bill Clinton, qui fait quelque chose de très simple, mais aussi de finalement très symbolique…

 

Parce qu’Aretha reste et restera à jamais Aretha et qu’on ne pourra jamais mieux lui rendre hommage qu’en écoutant sa musique, en à la partageant au maximum aux générations futures.

C’est pour ça (malgré son manque de niveau vocal)  qu’Ariana était là, elle était là pour que les jeunes à travers elle, sachent qu’il y a eu cette grande dame, cette très grande diva… dont l’impact perdurera pendant encore des années et des années.