On a du mal à s’en sortir ou à suivre avec J.LO, qui enchaine ou a enchainé les différents projets depuis 3 ou 4 ans. Elle avait annoncé un disque pop, puis un disque espagnol et finalement, tout semble passé à la trappe. Elle a quitte Epic pour de nouveau rejoindre LA Reid sur son label, HitCo. Et sans grande surprise, elle retrouve un son plus « old school ». La Reid est un « vieux de la vielle » qui continue de construire ou déconstruire les carrières des artistes sur la base de leur succés passé, auxquels il a par ailleurs souvent contribué. Ici, « Medicine » au niveau du beat, du phrasé et de la structure aurait pu être un « Rebirth ». C’est la J.Lo plutôt R&B du début des années 00’s, ensuite le klaxon en boucle nous rappelle beaucoup « Thrift Shop » de Maklemore et  » Talk Dirty » de Jason Derulo. C’est vraiment une sorte de mix entre l’ancienne J.LO et le presque « nouveau monde », car, ces hits « récents » auquel « Medicine » fait référence sont aussi assez datés. Ils ont quelques années. Cela aurait été le bon single pour elle en 2013 en réalité. Il n’est pas mauvais en soit, un peu décalé par rapport à ce qui se fait, mais dans le même temps, ça ne lui fait pas trop de mal de ne pas suivre la tendance comme à chaque fois.

Le titre est mignon. Elle aura beaucoup de mal dans les radios du fait de son âge, mais elle a toujours une très bonne image et peut miser sur un compensation en streaming pour essayer d’au moins entrer au Hot 100.

Ce sera en tout cas interessant de voir ce que LA lui concoctera comme disque. IL y a de fortes chances que ce soit de toutes façons plus fourni et interessant musicalement que tout ce qu’elle a pu produire dans cette décennie.