Black Eyed Peas – The End .

 

 

Terriblement attendu , le 4eme album des Black eyed Peas est disponible depuis ce matin dans les bacs mondiaux . Alors même que le 1er single « Boom Boom Pow » domine actuellement la majorité des charts et que le second titre » I Gota Feeling » semble parti pour suivre le meme sort. Les Bep sont déjà assurés d’avoir fait avec ce 5eme album Solo « The END » , de manière explicite « The Energy Never End » : Un succès. La question qu’on se posera donc est de savoir si cet album The End est un succès immérité comme les 2 précédents ou s’il est vraiment l’album futuriste et frais que semblait annoncé les Extraits et Will. Iam lui-même ?

1. « Boom Boom Pow » (contains « Welcome To The E.N.D. » introduction)2. « Rock That Body »3. « Meet Me Halfway »4. « Imma Be »5. « I Gotta Feelin' » David Guetta6. « Alive »7. « Missing You »8. « Ring-a-Ling »9. « Party All the Time »10. « Out of My Head »11. « Electric City »12. « Showdown »13. « Now Generation »14. « One Tribe »15. « Rockin to the Beat16. Simple Little Melody.17 . Mare

« 

Composé de 26 titres dont 20 originaux et 6 remix inédits de leurs anciens tubes pour l’édition de Deluxe . The End est très certainement l’un des albums les plus longs qui nous ait été donné d’écouter ces dernières années . Autant dire aux 1ers abords que Will.I.Am et ces compagnons ne sont pas foutus de leurs fans après ces quatre années d’absence . Restait donc plus qu’ à ‘s’interroger sur la qualité de ces nombreux titres . Si le single Boom Boom Pow ( qui ouvre l’album)tout en abusant de Vocoder restait terriblement efficace , le titre suivant RockThat Body avec ces faux airs Daftpunkien s’avère être moins convaincant , atrophié de répétitions ou les 3 garçons se battent tant bien que mal ( surtout mal ) à faire bouger les dancefloor . Les 5 minutes qui le composent en deviennent interminables tellement on tourne en rond . Le remplissage se sent à 300km et on est très heureux qu’il soient suivis par ce qui constituent le quatuor de tête de cet album : le mid tempo 90’s Meet Me Halfway . Le dansant I Gotta a Feeling ( unique moment ou ils font apprécier du Guetta .. même l’espace d’un instant) . Le terrible « Imma Be ( un des titres les plus « Hip hop du Lp » avec la fine et agréable référence à Beyonce ) et bien sur la ballade électrique et 3eme single annoncé Alive . Ces 4 titres nous font passer les meilleurs moments de l’album avec une mention spéciale a Meet Me Halfway] et à son coté Retro que Fergie transporte parfaitement . Il est sans aucun doute le meilleur titre du groupe depuis l’énorme duo avec Macy Gray  Request Line .Une fois, ces 4 délicieux moments écoulés et que nos oreilles sont tout prés de l’extase énergétiqueauto-tunées. La qualité commence doucement mais à surement s’égrainer . De Missing You qui n’a d’intéressant que son refrain Fergusien au très mauvais Rock and Roll et dispensable « Now Generation » . On a bien du mal à ne pas bailler de nombreuses fois , les titres se suivent et se répètent . Ring a Ling semblent être une mauvaise tournante polyphonique tandis que Electric City malgré ces accents Ragga et une Fergie toujours étonnamment d’appoint peine à remonter réellement le niveau .Seul Party All The Time , Joli Mix entre I Gotta a Feeling » pour son coté dansant , et Meet Me Halfway pour sa douceur permet quelque peu de retrouver la ferveur des titres précédents . Le titre pourrait d’ailleurs être un très bon single de fin de promotion . Enfin aux dernières notes de Now Generation . On est bien heureux de retrouver One Tribe qui est sans aucun doute le titre le plus » Old BEp » de l’album .Il doit faire partie des 1eres cessions d’enregistrement de l’album et ressemble beaucoup à Where’s the Love » tant dans l’ambiance que dans le message . Beaucoup plus Hip Hop avec un zeste de Pop ,Will. I .am et les garçons sont seuls au commande avec une Fergie principalement dans les chœurs , le mélange est décapant pour ce titre qui est certainement le plus engagé et touchant de l’album . Un bon moment où Will.I.am prouve a ceux qui en doutaient encore, qu’il ne sait pas que faire danser mais aussi retomber sur ces jambes et livrer des messages profondément humain .Passé ce  titre , on est replongé dans le son vocodérisé avec Rockin That Beat qui est sans aucun doute la pire chose que cet album ait pu renfermer ,tachant de lui accorder le moins d’importance possible , on zappe sur le Simple Little Melody , titre moyen qui pourrait tout aussi bien être extrait de l’album de n’importe quel dj’s affamé . ( Sinclar , Guetta , Solveig .. Do You Hear Me ?) . Et La 1ere partie de l’album se clôt sur la sucrette Dancefloor « Mare » aux ambiances latino caribéennes , un titre qui pourrait bien faire un malheur dans les boites de ces pays là cet été .. notamment au rythme du désormais fameux « Kuduru » .
12/20.