Après un 1er album réussi et un single qui malgré le poids des 12 dernières années n’a pris une ride , l’industrie du disque avait cependant été d’une rare dureté avec Imani Coppolla. En effet malgré sa plume fine et drolissime , sa voix envoutante et son melange fin et succin de soul et pop ,l’interprète très prometteuse du Legend of a Cowgirl en qui on voyait un destin tout tracé à la sortie de son titre , pure bouffée d’air frais en 97 , a depuis connu milles et unes galères  .

Précipitamment viré par Columbia , son album Chupacabra n’a jamais vu le jour et malgré ces nombreux efforts s’en est suivi une longue et quasi-tragique traversée du désert . Entre 2000 et 2007 , la miss a en effet réalisé pas moins de 7 albums dont 6 de son propre chef et un le dernier « The Black and White album  » sur un petit label en 2007  . Ceci dit aucun  ne lui a permis de retrouver la lumières des projecteurs .

The Black and White album a eu certes d’excellentes critiques et s’est offert un titre sur la bande originale de Grey’s Anatomy mais il est ensuite rapidement passé aux oubliettes malgré des titres tels que : « Woke up White  » ou Raindrops from the sun qui auraient sans aucun doute mérité leurs places au soleil.Mais en femme battante qu’elle est , Imani ne s’est laissé découragée et s’est remise dans un nouveau projet en signant pour former le duo Little Jackie avec le DJ Adam Pallin qui a donc donné lieu à l’album The Stoop sorti l’été dernier .01. The Stoop02. The World Should Revolve Around Me03. 28 Butts04. Guys Like When Girls Kiss05. Liked You Better Before06. LOL07. Cryin’ for the Queen08. Black Barbie09. One Love10. The Kitchen11. Go Hard or Go Home

Lançé par l’imparable single  » The world Should Revolve around Me  » , subtil mélange de Soul et de Hip Hop  . Le mélange entre la malicieuse et rieuse plume d’Imani porté par les productions minutieusement léchées d’ambiance , soul , hip hop ou Pop de Pallin est d’une efficacité plus que remarquable. Il n’est possible de ne céder au charme de perles tels que  Black barbie , Cryin for The Queen , Guys like when girls kiss ( qui merite sans aucun doute une sortie single ), One Love ou encore 28 Butts où Imani écorche comme elle si bien sait le faire les Miss du Show Business actuel.C’est Divinesque, l’album est une vraie réussite, énergique ,réellement constant ,toujours drôle , on frôle quelques fois un cu-cul pleinement assumé mais jamais redonnant et particulièrement plaisant et rafraichissant . L’ennui n’est donc pas de mise tout au long des 11 titres qui composent The Stoop et on a de la peine a ne pas appuyer sur la touche Replay aux dernières notes de Go hard or Go Home .

Une belle revanche dont pour Imani avec ce duo Little Jackie et cet album qui n’a absolument rien à envier à Amy WineHouse , Duffy coté musical ou encore à Lilly allen coté scriptural à qui certains osent le comparer .. Les Little Jackie font quasiment office d’ovni dans leurs styles et ceux ci pour notre plus grand plaisir , le succès auprès des critiques américains est plus mérité et on peut esperer qu’ils se reportent sur les charts d’ici peu .

15/20.