Après l’horreur qu’était  » Poison » – auquel les anglais ont malheureusement adhéré – , il était logique qu’on retienne notre souffle avant l’écoute du second single de  l’ex Pussycats dolls  » Don’t hold Your breath » qu’elle reprend de Keri Hilson et fait reproduire par Red One.

Heureusement plus de peur de mal, en effet si tout repose sur l’éfficacité du refrain de Keri, on la remerciera de nous avoir servi une production bien moins bourrine que d’habitude. C’est lisse et pas revolutionnaire pour un sous mais ça reste écoutable surtout avec des adversaires comme Kesha et Britney.

Il se pourrait donc bien que la baisse de la qualité musicale en mainstream finisse par permettre à Sherzinger de se frayer un semblant carrière européenne;

Triste Réalité.