Mint Condition fait partie de ses groupes sur qui le temps et les modes n’ont absolument aucun effet. Les 5 messieurs à la manière d’une Sade n’ont jamais changé de son depuis leurs débuts n’essayant point de se compromettre ou de prostituer leur musique dans le but de faire les yeux doux à un public plus jeune. 7 leur septième opus ne dérogera pas à la règle. 20ans après leurs débuts, l’opus résonne tel un bilan du meilleur, mais aussi du quelque fois moins abouti de leur carrière.

Caught My Eye, le premier single qui peut paraitre un peu lent aux premières écoutes est indéniablement à ranger parmi les grandes réussites de cet album. C’est une de ses ballades parfaitement arrangées auxquelles il faut se laisser le temps d’absolument cerner toutes les subtilités mélodiques et harmoniques.  Can’t Get Away et I Want It sont aussi à classer dans lignée de l’abouti, tous deux s’inscrivant dans un son 70’s ravissant qui n’est pas sans rappeler des  groupes comme Eath Wind & Fire. Les chansons dégagent une réelle fraicheur  du à l’utilisation d’instruments de musique réels et à leur mise en avant comme  dans Mind sticker, ballade classique qui aurait pu rapidement tomber dans l’ennui si le tout n’était pas relevé par le coté très dépouillé et classe de la production.

Kelly Price qu’on retrouve sur le single Not My Daddy plonge dans un son R’n’b plus classique mais qui ne fait qu’aucun mal à l’opus vu qu’il a cette pincée de 80’s qu’on retrouve en plus sucrée sur l’autre duo féminin de l’opus Unsung qui aurait pu être chantée par un Lionel Richie au top de sa carrière.

L’interlude « Bossalude », ode instrumentale à la Bossa, la petite escapade hip hop un peu bancal  qui donne son titre à l’album et le dernier titre 20 Years later (qui aurait pu être intéressant si les paroles n’avaient pas été  aussi ratées) sont à relever comme parmi les points faibles de l’album mais globalement à plus de 45 ans pour quasiment chacun d’eux, les Mint Condition offrent un 7eme essai tout ce qu’il  y a de plus respectable et d’authentique vis-à-vis de ce qu’ils ont fait auparavant.

14/20.

Lives reçents du single

Image de prévisualisation YouTube