6 Chroniques d’albums sortis cette année. De Boyz 2 men à Saturdays en passant par la canadienne Keisha Chanté, Jagged Edge ou encore Cher Lloyd et les petits Mindless Behavior.

1.Keisha Chanté : Night And Day.

Image de prévisualisation YouTube

5ans ont passé depuis son second album « 2U » où l’on retrouvait une pluie de mid tempos attachants et parfaitement amenés par son astucieux grain de voix. Keisha Chanté a proposé  ce 14 novembre «  Night and Day », un projet tiraillé entre dance/pop à l’image des singles ( Table Dancer, Set U Free) et un r’n’b plus soft en accord avec le son de ses débuts. Le mélange assez caduque  peine à réellement marquer, la chanteuse ayant choisi le plus mauvais titres du projet pour le promouvoir. HotLine,I Miss You, Hush et Victorious auraient en effet pu assurés une bien meilleure visibilité à’ lopus que les titres extrêmement génériques et oubliables qu’elle a  mis en vitrine. Un  flop sévère est à prévoir, bien dommage quand on  connait le fort potentiel qui est le sien. 10/20.

2. The Saturdays : On Your Radar.

Image de prévisualisation YouTube

Les 2 premiers singles  axés dancefloor de campagne étaient fort déplaisants. Toujours est il que n’ attendant pas grand chose des anglaises du samedi soir, j’espérais trouvé un titre d’une qualité équivalente à « Ego » ou  » Higher« . Une bonne production pop accrocheuse et pechue utile  pour mettre de l’ambiance en début de soirées entre amis. Que Nenni. On Your Radar est une espèce de bande originale pour gay alcoolique en manque de sexe. Productions dance hyper génériques, confusions systématiques entre bridges et refrains, textes affolants de ridicules, abus d’autotune. Quand on a fini d’écouter ça, on peut décemment faire passer les Spice Girls pour des génies de la musique. Triste Réalité! 2/20.

3.Boyz 2 Men: Twenty.

Image de prévisualisation YouTube

Le très attendu double album des Boyz 2 men pour fêter leurs 20 années de carrière est disponible depuis un peu plus d’un mois. Un exercice toujours difficile les anniversaires surtout ceux qui regroupent plusieurs décennies. On ne sait jamais comment les aborder, jamais si on doit essayer de conquérir  un nouveau  public  en délaissant les valeurs  promises à l’ancien ou alors  si on doit tout simplement se rester fidèles. Le trio a choisi la seconde solution et c »est une jolie réussite, très certainnement leur meilleur album depuis 2002. Les harmonies sont superbes, les mélodies simples mais accrocheuses. On parle d’amour un peu, beaucoup trop .. mais on en redemande. « Put Your Music On » notamment est à noter telle une des principales petites de ce projet hautement cohérent. 15.5/20.

4.Jagged edge : The Remedy.

Image de prévisualisation YouTube

The Remedy de Jagged Edge est dans les bacs depuis mai dernier après plus d’un an de reports. Un opus qui ne trouve pas son public même si c’est assurément  un des meilleurs projets  de la formation. Les garçons ont atteint l’age de la maturité depuis 2006 et proposent des albums de plus en plus intimistes et sincères. On retrouve certes tous les gimmics du R&B Boyz Band fin 90’s mais c’est finement arrangé et toujours très soyeux à l’image de » Lay  You Down » , Mr Wrong, Baby » et la bonne autre floppée de tubes que renferment cet essai que le grand public a vraiment tord de boycotter.  On regrette cependant  le manque de up tempo qu’ils ont toujours su plutôt bien gérés, un  » Where The Party At » n’auraient carrément pas fait tache mais ce sera certainnement pour une prochaine fois. 15/20.

 

5.Cher Lloyd : Sticks and Stones.

Image de prévisualisation YouTube

Cher Lloyd a  un grain de voix très désagréable, une culture musicale véritablement succincte et une ambition: devenir la Fergie de Grande Bretagne pendant la future absente de Black Eyed Peas.  Stick and Stones est donc un album mainstream pop/r’n’b très légèrement produit partagé entre un rap pénible et un chant à la limite du supportable . Un produit jetable que les anglais s’empresseront de consommer pour l’oublier au printemps prochain, si ce n’est plus tôt. Je n’ai personnellement  rien retenu de cette mixture hautement impersonnelle. 8/20.

6.Mindless Behavior : #Girl!

Image de prévisualisation YouTube

Le petit groupe de r’n’b masculin qui connait un bon succès aux U.S.A en ce moment grâce aux titres «  My Girl » , « Mrs Right » a offert le 20 septembre un album tout ce qu’il y a de plus charmant. Rien de révolutionnaire , c’est même du très basique avec des textes extrêmement juvéniles mais c’est accrocheur, bien chanté, et bien rappé. On comprend que les petites américaines en redemandent et on n’a pas non plus à rougir à se les passer les fins de journées difficiles. 12/20.

**

Et vous qu’avez vous pensez de ces albums? Qui voulez vous prochainement?