Robin Thicke a durement payé la plutôt moyenne qualité de  » Sex Therapy » malgré l’énorme single qui le portait. Le public n’a pas vraiment apprécié cet album en déphasage avec son premier titre et du coup , ils ne lui font pâs confiance pour ce nouvel album qui peine à trouver des preneurs malgré des diffusions radios plutôt solides pour le titre «  Love After War« . Espérons donc que l’exploitation du titre « Pretty Lil’ Heart« , second extrait lui permette de remonter la pente. En tout cas, il donne tout dans ces lives pour y arriver: c’est un plaisir. J’aime beaucoup l’ambiance plus funky que prend le titre sur ces refrains dans cette nouvelle version.

Image de prévisualisation YouTube