Robin Thicke sait rebondir.. et sait le faire très vite. On ne s’attendait pas à ce qu’il entre en studio aussi rapidement après la débâcle  » Paula », mais c’est ce que le chanteur a décidé de faire et on ne peut qu’apprécier vu qu’il nous propose de la musique de qualité.

Il assume et continue de faire ce qu’il a toujours fait. Une soul inspirée par Marvin avec un zeste de modernité et une légère influence bossa-nova. Morning Sun est attrayante et subtilement produite.  Sa manière de singer Marvin jusque dans les  » Oh yeah » est assez amusante dans son genre. Le titre aurait tout à fait pu trouver sa place dans  » Paula », mais c’est bien qu’il ait abandonné cette ère. L’album n’aurait jamais été reconnu à sa juste valeur vu la communication tout autour.

Cette fois, il revient après un espèce de vide et cette chanson sera surement mieux accueillie.  En plus, très clairement, il ne vise plus du tout le public mainstream. Il a compris avec « Blurred Lines » que le succès à tout prix n’était pas forcement rentable sur le long terme. Il va donc tranquillement se concentrer sur son audience urbaine et nous aurons un autre bon album de Robin à la fin de cette année. Vivement!