RObin Thicke en irrésistible rockman des années 50’s dans un décor à la fois sombre et sensuel? C’est à peu prés tout ce qu’il nous propose dans la vidéo de son excellent second single” Pretty Lil’ Heart“. C’est du déjà vu et revu chez lui surtout dans l’attitude mais ça va très très bien avec le titre. Il a quand même pas pris confiance en lui depuis 2006, c’est appréciable et j’espère que cette vidéo permettra au titre d’être le succès qu’il mérite.

Ps: Ah Lil Wayne ne sert à rien, mais ça, ce n’est pas nouveau ..:)