RObin Thicke en irrésistible rockman des années 50’s dans un décor à la fois sombre et sensuel? C’est à peu prés tout ce qu’il nous propose dans la vidéo de son excellent second single » Pretty Lil’ Heart« . C’est du déjà vu et revu chez lui surtout dans l’attitude mais ça va très très bien avec le titre. Il a quand même pas pris confiance en lui depuis 2006, c’est appréciable et j’espère que cette vidéo permettra au titre d’être le succès qu’il mérite.

Image de prévisualisation YouTube

Ps: Ah Lil Wayne ne sert à rien, mais ça, ce n’est pas nouveau ..:)