« Big Hoops ( Bigger The Better) » est mort et enterré alors Nelly Furtado nous livre la B-side du single. Sa rencontre avec Nas, Something produite par Salaam Remi.

Image de prévisualisation YouTube

En fait plus on avance, plus cet album de Nelly Furtado me plait un peu peur. Something sonne comme du Timbaland 2002-2003, c’est exactement ce genre de productions froides et répétitives qu’il faisait à cette période avant de s’embarquer dans des sonorités un peu asiatiques quelques mois plus tard. Ce n’est pas mauvais, mais c’est vraiment terriblement plat et Nas n’enlève rien à cet état de fait. On s’ennuie. Alors d’une part, on pourrait se dire que c’est plutôt cool, Nelly essaie encore de faire de la pop urbaine mais nous sortir des chansons urbaines sans originalité et datées, c’est plus du suicide qu’autre chose. Là où ça devient en plus « grave », c’est que j’ai l’impression que tout le monde en studio devait nous pondre un autre «  Loose », une autre version de Timbaland où  point où sur ses 2 titres ( Something, Energy), il n’est pas possible de retrouver la patte Salaam Remi. Le label doit à  mon humble avis la renvoyer en studio cet été pour essayer de livrer quelque chose de plus neuf, sinon il n’est pas sur qu’elle puisse sortir cet album un jour, ils la mettront à la porte avant.

Triste Réalité!