Que ce soit bien clair, ici on admire tous autant qu’on est la plastique de Jennifer Lopez. Comment ne pas? C’est bien clair dans tous les articles où on parle d’elle depuis près de 2 ans, on ne parle quasiment que de ça quand on veut relever le positif dans ce qu’elle propose.
Une femme de bientot 43ans absolument sublime qui renvoie toutes les pop stars qui ont la moitié de son age dans le ring sans grand effort, ça force le respect. Là où le bas blesse c’est qu’on ne peut pas que s’extasier là dessus et qu’il devient important de signaler que malgré tous ses artifices : J.LO  n’est qu’une vielle perdue  qui essaie tant bien que mal de subsister dans la musique mainstream;
Ces clips ( hormis Papi)  criards de desespoir, de  banalité font étal d’une  profonde confusion, d’un grandiose manque d’idées et d’une non subtilité à faire trembler Madonna.
Cet extrait de  » Goin In  »  avec Florida illustre dument la chose.
Triste réalité!

Get More: Music News