4ans ont passé depuis « The Fear » et l’impétueuse Lily Allen avait clairement manqué à la scène pop. Elle revient cette année avec « Hard Out Here« , un titre léger et agréable qui ne se démarque cependant pas musicalement de ce que la chanteuse britannique avait pu offrir dans son précédent projet. Visuellement par contre, c’est une Allen déjantée et drôle dans une vidéo qui n’est pas sans faire penser au  » Stupid Girls » de Pink.

Image de prévisualisation YouTube

Elle choisit de jouer sur l’humour et de parodier pas mal de ses copines. Du coup, elle mime une liposuccion, après s’être laissée aller pendant 3 ans, avant de se déhancher entourée de danseuses sexy sur des paroles très ironiques, soulignant les injustices entre les hommes et les femmes dans le show bizz : Robin Thcke  est principalement pris pour cible. Si ce dernier montrait fièrement des ballons sur lesquels on pouvait lire le très élégant « Robin Thicke a une énorme b*** », dans son clip, Blurred Lines, Lily Allen lui répond avec la même finesse en affichant un « Lily Allen a une grosse c***** ».

Elle devrait se réinstaller avec grâce dans les radios et charts mondiaux. En espérant quand même qu’elle nous réserve une plus grande prise de risque dans l’album.