Jordin Sparks qui avait vraiment du mal à organiser son retour, nous surprend avec un très beau nouveau titre  » 11:11(Wish) » . Après l’échec total de la chanson « Skipping a Beat », la chanteuse essaie d’attirer l’attention du public en proposant une chanson dramaticalement opposée à ce à quoi elle nous avait habitué.  A son tour, la protégée de Clive Davis s’aventure  vers un son  dark et urbain qu’on a plus l’habitude d’entendre chez Stacy Barthe ou Jhéné Aiko.  Salaam Remi le lui produit et c’est le petit Elijah Blake qui a tenu la plume.

C’est un vrai pas en avant, elle quitte le R&B/Pop rosé ou la soul très girly pour quelque chose de plus atmosphérique et résolument abouti. C’est un vrai plaisir de la voir utiliser sa voix de cette manière et c’est encourageant pour la suite du projet. Elle parait moins banale, moins «  coquille vide » dans un style pareil et ça ne peut lui être que bénéfique sur le long terme.

Elle doit énormément regretter le fait de n’avoir pas pu utilisé »  The Way » d’Ariana Grande qui était à la base sa chanson, mais en posant bien ses cartes, elle peut encore avoir une chance, surtout que Jhéné et Stacy sont loin d’avoir la même exposition qu’elles.