Le magazine Essence a publié il y a un moment la liste des 50 artistes R&B de tous les temps, selon eux.. et le résultat est assez scandaleux voir effrayant. Cependant , il y a quelque chose d’intéressant, je vous laisse la découvrir :

1. Aretha Franklin
2. Michael Jackson
3. Mary J Blige
4. Diana Ross
5. Whitney Houston
6. Beyonce
7. Patti LaBelle
8. Teena Marie
9. Maxwell
10. Lauryn Hill
11. Rihanna
12. Usher
13. Quincy Jones
14. Aaliyah
15. Timbaland
16. Ashford & Simpson
17. Janet Jackson
18. Sam Cooke
19. Marvin Gaye
20. Isley Brothers
21. Sade
22. Frankie Beverly & Maze
23. Alicia Keys
24. Chaka Khan
25. Donny Hathaway
26. New Edition
27. D’Angelo
28. Etta James
29. R. Kelly
30. Anita Baker
31. Erykah Badu
32. Luther Vandross
33. James Brown
34. Teddy Pendergrass
35. TLC
36. Marvin Gaye
37. Prince
38. Gladys Knight
39. Curtis Mayfield
40. Earth, Wind, and Fire
41. Ray Charles
42. Stevie Wonder
43. Lionel Richie
44. Sean Combs aka Diddy
45. Jill Scott
46. Will Smith
47. Gamble & Huff
48. Boyz II Men
49. Barry White
50. Babyface

Je sais ce que vous vous dites, c’est de la folie, ils sont drogués,malade mentaux, inconscients.. et ce n’est peut être pas faux. Enfin non, le journaliste qui a fait ce papier chez Essence doit avoir un vrai soucis de culture et surtout un problème avec l’idolâtrie des morts. Aussi géniale qu’est Teena Marie et aussi talentueuse qu’était Aaliyah, elles n’ont absolument rien à faire aux places où elles ont été mises. Mais ce n’est bien évidemment pas le pire. Le fait simplement de classer Rihanna, et en plus de la mettre à la 11ème position devant des artistes comme Sam Cooke, Marvin Gaye, R.Kelly ou encore Anita Baker donne à penser que c’est juste une liste pour le fun, la personne ne savait absolument pas de quoi elle parlait. D’ailleurs, le fait de classer Michael Jackson, comme second artiste R&B de tous les temps est prodigieusement ridicule. Will. Smith & P.Diddy ne devraient pas être nommés non plus mais la palme du stade dans cet article revient à l’absence totale de  Mariah Carey.

On sait que c’est bien le gars qui s’est dit »  ah cette connaissance faisait de la pop à ses débuts, niet, je ne la mettrais pas, oh mariah carey, ah non, j’y touche pas ».  Contrairement à ce qui se dit et à ce que beaucoup de gens pensent, Mariah a toujours eu ce soucis de  » crédibilité » auprès de la presse et des professionnels de la musique. Ses opus ont soient été timidement reçus, soient été incendiés, y compris «  The Emancipation« , les seuls à avoir un peu échappés sont « Memoirs » et  » Butterfly » quand Charmbracelet a lui a été tout bonnement criblé de balles.  Si vous regardez attentivement, elle a souvent été récompensée pour ses ventes mais les grammys l’ont quasiment toujours snobbés et même quand elle a reçu des prix, c’était toujours en catégorie mineure et surtout forcé par les ventes  avec par exemple «  The Emancipation Of Mimi » en 2005. Il n’y a pas une adhésion forte de la critique à son travail comme ce fut le cas pour Mary J, Janet etc…. et c’est dommage car elle a un amour profond pour la musique urbaine. Un magazine comme Essence, même en se plantant dans sa liste n’aurait pas du l’oublier à l’heure où ils ont placé Luther Vandross derrière Maxwell et Beyonce devant Sade. Le summum du ridicule….

En fait, où va le monde?

Triste Réalité!