Aujourd’hui, Musicfeelings va vous présenter Charlotte Dipanda. Chanteuse d’origine camerounaise, la jeune dame a  su conquérir le cœur de  ses compatriotes avec ses 2 premiers albums « Mispa »  en 2008 et ensuite « Dube L’am » en 2012. Elle nous revient cette année avec un 3e album »  Massa » qui sera dans les bacs le 5 fevrier et qui a été travaillé avec bons nombre de musiciens africains. Le Capverdien « Nando » qui a longtemps travaillé pour Cesaria Evora, les guitaristes Hervé Samb du Sénégal, et Olivier Tshimanga du Congo. C’est donc un projet varié pour cette dame qui a le don de raconter les histoires de la vie avec simplicité et émotions. Elle a en-cela bien gardé l’idée du griot, la base même de la musique africaine. Elle a cette force, cet attachement aux histoires qui donne à sa musique une sensibilité universelle bien qu’elle la conte dans sa langue maternelle. Le premier single de cet album  » Elle ne l’a pas vu » en est la preuve. Des couplets chantés dans la langue douala, un refrain en français pour nous faire un  » coucou » aux enfants qui ont perdu leurs mamans un peu trop tôt.

ellenapasvu-charlotte

C’est léger sans trop l’être non plus avec une touche jazzy-groovy qui ne laisse pas indifférent. Le thème abordé est d’une certaine manière grave, mais l’ensemble est superbement bienveillant et chaleureux. Il s’en dégage quelque chose de résolument frais et fédérateur surtout que le refrain reste dangereusement en tête.

Image de prévisualisation YouTube

On parlera assurément de l’opus à sa sortie et il faut savoir qu’elle sera en concert à la Cigale le 8 mars prochain.