La saga, le véritable combat judiciaire au sujet du titre « Blurred Lines » qui se tient entre Robin Thicke-Pharrell Williams et la famille de Marvin Gaye ne s’est pas terminé. On a pensé qu’hier, c’était la fin des hostilités avec la décision des juges qui ont demandé de reverser 7.2 millions de dollars aux ayant-droits de Marvin, mais Pharrell, Robin et leurs avocats ne baissent pas les bras. Au contraire, ils ont décidé de faire appel de cette décision qui leur parait totalement injuste. Les 2 compères refusent les accusations de plagiat malgré les ressemblances entre les 2 titres.

« Happy » dans la ligne de mire de la famille Gaye.

Ceci étant, la famille de Marvin Gaye aussi n’a pas dit son dernier mot vu qu’on apprend maintenant que c’est à «  Happy » de Pharrell Williams qu’ils s’en prennent. Ils avaient deja en plus de  » Blurred Lines » essayé de tacler Robin Thicke pour plagiat avec le titre  » Love after war« , la manœuvre a été veine. C’est donc vers Pharrell qu’ils se tournent vu que la fille de la légende trouve que « Happy » ressemble énormément à «  Ain’t That Pelicular » de Marvin.

Voici les 2 chansons

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

et un mash-up.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

On voit les ressemblances, mais le fait d’évoquer le plagiat est démesuré. La plainte n’a pas encore été déposée, mais ça va être très difficile à prouver surtout que Marvin n’a pas écrit cette chanson. C’est un titre composé par Smokey Robinson et son équipe de l’époque. C’est peut-être d’ailleurs pour ça qu’ils ne l’ont pas directement intégré dans le premier procès, ils ne doivent pas posséder les droits. Globalement, on ne peut pas reprocher à une famille ou à des enfants de vouloir défendre l’héritage de leurs parents surtout quand le parent est un génie comme le leur. Le risque est qu’il faut le faire quand on est sûr d’avoir de bonnes raisons de le faire. Il ne faut surtout pas qu’on enferme son art ou qu’ils fassent peur aux gens avec des tas de procédures à la moindre ressemblance entre 2 titres. Ils commencent à donner l’impression qu’ils cherchent à se faire tout l’argent possible sur le dos de leur père plutôt qu ‘à défendre sa musique. D’ailleurs, si on suit leur logique, ce sera bientôt Miguel qui sera attaqué pour  » Adorn« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Triste Réalité !