Hier, lors des Bet Awards, l’un des grands moments fut sans doute la réunion de tous les membres du label Bad Boy Records 20 ans après leurs débuts.

On était absolument ravi de revoir cette équipe de gens très talentueux qui a marqué toute une génération avec des tonnes de petites tueries. Diddy et Mase ont ouvert le label avec «  Feel So Good » avant que les 112 n’enchaînent sur  » Peaches and Cream » puis  » I Need a girl Pt.2« .

Ensuite, c’est la queen, la reine, la 1St lady qui est entrée dans l’arène pour faire monter la pression avec «  Love Like This« .
Le seul moment vraiment pourri fut la présence inutile et ridicule de French Montana qui a ressorti son couplet du remix de  » Hot Nigga« , le simple fait que ce ne soit ça qu’il propose résume totalement le niveau de ce garçon, c’est criminel que Diddy – qui a quand même un sacré flaire- l’ait signé.

On a ensuite eu le verset de Biggie dans  » Can you See«  de Total et enfin le fameux  » All About The Benjamins » avec Jadakiss, Sheek Louch. C’est aussi à ce moment que Queen B est entrée sur scène pour remettre les choses dans l’ordre et rappeler qu’aucune autre rappeuse ne la vaut.

Ensuite, on a eu le cinglant et indémodable MoMoney, MoProblems«  pour que tout se termine sur l’apparition de Pharrell qui a accompagné Diddy sur “Finna Get Loose”, le nouvel extrait de son prochain opus. Hormis Slim qui a chanté un peu faux, ils ont tous parfaitement géré. On aimerait bien les entendre à nouveau sur une compilation Bad Boy Records. D’ailleurs, ce serait mieux qu’un nouveau solo de Diddy.