Selena Gomez vient de revenir et propose une chanson  » Good Fod You » en compagnie du rappeur Asap Rocky.

Une pseudo nouvelle direction.

Elle choisit de se lancer dans le domaine des Tinashe, Jhéné Aiko ou encore Kyndall. Le premier single du nouvel album de la chanteuse est une production de Hit-Boy  à qui on doit entre autres « Niggas in Paris » . Cette fois, il procède différemment et nous propose une chanson plus vibey dans la lignée du son proposé par les artistes R&B indépendantes depuis quelques années notamment.  C’est bien simple, une partie des fans de R&B bouffent ce genre de titres ( bien mieux écrits et mieux produits depuis des années) mais le public pop ne connait pas du tout ce genre de sons donc elle va passer pour une innovatrice à leurs yeux. Ce sera sa force, on lira que son single est original et qu’elle ne fait pas comme les autres alors que Tinashe propose ce genre de titres depuis des années, mais, personne ne les achète. Le couplet d’A$ap est très bon, mais la chanson est globalement très moyenne, surtout parce qu’elle est très limitée vocalement. Les harmonies sont d’une pauvreté hallucinante.

Un opportunisme non voilé.

C’est clairement de l’opportunisme. Elle n’en a proprement rien à cirer de ce genre de sons, mais sait que ça peut devenir un domaine porteur chanté par une fille qui a de l’exposition comme elle. Elle est blanche, les radios pop américaines la diffuseront sans-souci, alors qu’elles ne le feront jamais avec Jhéné aiko ou Tinashe.
Ceci étant, ce qui est intéressant avec les artistes pop féminines blanches actuelles n’est pas la musique qu’elle propose, mais le fait qu’elles n’aient plus du tout peur de toucher aux codes de la musique urbaine. C’est fini, elles jouent totalement le jeu des chaises musicales avec les genres. Le précédent single de Selena, c’était ça..

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Celui-ci est urbain et elles font toutes exactement la même chose ( miley, lorde, Ariana, Katy perry et même taylor..), ce qui est en train de petit à petit briser l’unicité et les codes d’une artiste qui avait basé sa stratégie musicale sur ça..

Et ça je l’expliquerai très bientot!