2 ans après la « Nouvelle Star », l’ancienne finaliste Yseult a publié la semaine dernière une lettre dans laquelle elle exprime sa déception face aux chiffres de son album. L’opus éponyme, sorti en fin d’année dernière, a été principalement promu par 2 singles, «La Vague» et «Bye bye», qui n’ont pas eu le succès escompté. Un bilan mitigé, avec seulement 10.000 acheteurs, qui pousse pour le moment la jeune femme de 20 ans à s’éloigner du monde musical, de la France avant de pouvoir revenir plus tard dans l’optique d’enregistrer son second album.

Toutefois, dans l’attente, Musicfeelings va revenir sur les probables raisons de cet échec.

  1. Des clichés qui ont la peau dure.

Nous sommes en France, nous sommes en 2015 mais une des choses qu’il faut savoir aussi bien sur l’industrie que sur la société, c’est que les clichés sont nombreux et ils tendent à perdurer. Yseult en a fait les frais et l’a d’ailleurs amèrement révélé dans son interview pour chartsinfrance :

« Malheureusement, je suis noire, malheureusement, je suis très forte corporellement. J’ai des tresses, je n’ai pas d’extensions pour donner ce côté européen, donc ça renforce le côté afro. C’est dur… de m’imposer… en tant que moi-même. »

Elle explique donc de prime abord qu’elle a du mal à s’imposer en assumant son image, telle quelle, dans une industrie qui ne rengorge pas de filles dans son genre. Cependant, l’un des principaux soucis d’Yseult a surement été la musique proposée. Elle a choisi de faire une pop électronique un peu sucrée et très bobo-chic, ce qui est tout à fait son droit et qui a été bien reçu par la critique; mais cette musique n’est pas du tout un domaine dans lequel, en France, on attend une « noire », « forte corporellement » et ayant « des tresses » renforçant son coté « afro ». Elle a certainement voulu faire ce qu’elle aimait mais elle s’est confrontée à ce gros problème. C’est-à-dire qu’elle a le physique pour la plupart des français d’une chanteuse qui doit faire de la soul ou s’ériger dans du sous-Chimène Badi et ce qu’elle propose se rapproche plus de ce qu’on attendrait d’une Louane. C’est une pop sympathique, assez radiophonique mais pas spécialement originale. La principale singularité du concept est l’interprète avec son image totalement décalée des codes attendus sur ce genre musical. C’est sûrement dans cet esprit là que son label l’a lancé, espérant que la mayonnaise prenne… mais ça n’a pas été le cas.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

D’une part parce que le grand public n’a pas accroché avec ce trop grand écart entre ce qu’ils attendaient d’elle du fait de son apparence .. et ce qu’elle voulait proposer de manière originale.

Ensuite car le visuel et les clips, voulus délibérément branchés, warholiens ont renforcé cette image. On n’est pas du tout habitué à voir des filles noires proposer ce genre d’univers en France.

C’est-à-dire que le public noir ne va clairement pas s’y intéresser parce que ce ne sont pas des codes qui ont l’habitude de lui parler… et les autres attendaient quelque chose en plus qu’Yseult n’a pas forcement su offrir.

  1. Un certain manque de personnalité…vocale.

Yseult est une ex-candidate de la Nouvelle Star qui s’est imposée en faisant des reprises comme beaucoup d’autres avant elle et.. sûrement aussi après elle. Elle a brillé à chacun de ses shows et comme quasiment toutes les candidates très brillantes, elle a été détestée par une partie du public. Froide, pas assez chaleureuse, et finalement donc «trop» talentueuse pour gagner. En effet, Yseult sait chanter mais n’avait pas forcément une storyline suffisamment pleurnicharde ou touchante pour rentrer dans les foyers des ménagères. Cependant, le savoir-chanter ne définit pas une carrière et dans son cas à elle, si elle chante bien, elle n’a pas du tout une voix reconnaissable.

Elle n’a pas vraiment de timbre, pas vraiment de patte vocale. Elle chante comme une chanteuse de variétés. D’ailleurs, c’est une interprète variétés…qui, malheureusement pour elle, est enfermée dans un corps de chanteuse définie comme Gospel aux yeux du grand public.

Elle n’a pas du tout d’empreinte. Pour l’auditeur lambda, c’est très difficile de savoir que c’est elle qui chante à la première écoute et cela a été une autre de ses faiblesses.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

La musique était, d’une certaine manière, surprenante venant de quelqu’un comme elle… mais la voix n’était en plus pas vraiment identifiable. Elle aurait eu un timbre plus affirmé ou une personnalité vocale plus assise que ses projets auraient sûrement intéressés et touchés plus de gens.

Là, il y a un coté (trop) scolaire dans l’interprétation qui ne la démarque pas véritablement des autres chanteuses mainstream françaises.

Pourtant, quand on est noire dans la musique en France, pour s’imposer, il faut être CLAIREMENT meilleur que les autres. Il faut pouvoir apporter quelque chose qu’aucune autre ne fera pour véritablement s’imposer. Beaucoup vous expliqueront que ce n’est pas vrai, qu’on est en 2015 et que la couleur ne compte pas pour les gens, mais c’est totalement faux, surtout en France, où le public acheteur d’albums est vieux et entretient énormément d’idées reçues.

Ceci étant, c’est un premier opus, elle a eu de la chance de faire ce qu’elle voulait faire et non pas de proposer un projet de reprises façon Miss Dominique qui aurait surement été bien mieux accueilli commercialement, mais qui lui aurait moins apporté en terme d’expérience et aurait été totalement vide artistiquement.

La suite s’annonce compliquée, comme pour tous les candidats de ce genre d’émissions, mais si elle a la chance d’avoir une maison de disques qui croit en elle, ils peuvent rectifier les choses sur le second essai en proposant par exemple un univers moins fermé et plus rassembleur sur les singles pour la maintenir dans la mémoire du grand public français. Aussi triste que ce soit, dans un cas comme le sien, une reprise sur un des albums de reprises (qui sortent tous les mois) lui permettrait de se maintenir un peu dans l’actualité en lui ouvrant les portes de certaines radios. Le temps pour elle de se penser artistiquement et de revenir avec un second album plus abouti.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Triste Réalité!