L’annonce a fait l’effet d’un boom hier. BET arrive en France : la chaîne mythique noire américaine va débarquer le 17 Novembre. En 2012, de nombreux programmes de la chaîne étaient diffusés pendant 2h sur MTV, mais les choses ont changé, et ils vont définitivement la  mettre en route avec globalement une reprise de plusieurs émissions phares de l’antenne. Elle sera disponible sur CanalSat, SFR-Numericable, Canal+ Overseas ainsi que sur les box de Free, Bouygues Telecom, Video Futur et Orange. Dès le lancement,  on aura droit à « BET News », une quotidienne co-animée par Raphal et Hediadéjà animateurs sur MTV – qui traitera de toute l’actualité gossip, culturelle, musicale, ciné…

Capture d’écran 2015-10-13 à 22.15.08

C’est la première chaîne aux U.S.A toutes cibles confondues sur le public afro-américain. C’est donc dans un sens une bonne chose de la voir s’installer en France. La folie autour des programmes n’est plus la même qu’au debut des années 00’s, mais ça reste une bonne chose de les voir atterrir ici pour installer une certaine diversité dans le paysage audiovisuel. Le seul bémol est que la présentation de la chaîne sera assurée par Hedia et Raphal, et cela crée un véritable scandale dans la communauté noire.
En effet, difficile de comprendre que la chaine  » Black américaine » par excellence soit représentée sans Noirs. Beaucoup crieront au communautarisme, certains parlent même de discrimination inversée et pourtant, il n’en est rien. Pour comprendre la rage contre ce lancement, il suffit de repartir aux origines de la chaîne de télé.

Historique de Bet.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

BET ( Black Entertainment Television) a été créée en 1980 par Robert L. Johnson, l’homme qui deviendra le premier milliardaire noir américain. Au début, la chaîne ne diffuse que des programmes de 2 heures avant de devenir BET NEWs (en 1988) pour finalement devenir une chaîne à part entière en 1991 où elle devient la première chaîne américaine contrôlée par des afro-américains. Le but premier de la chaîne est claire, et assumée par ses représentants : ils veulent donner de la lumière et promouvoir une communauté représentée dans les médias américains. Ils mettent en avant des acteurs noirs, des chanteurs noirs et  se donnent une image de promoteur culturel de cette culture. Le succès populaire de leur entreprise leur permet même de l’étendre avec la chaîne «  Bet On Jazz » (aujourd’hui devenue Centric) et de créer par la suite les BET Awards qui sont – encore une fois – créés dans l’espoir de récompenser la musique noire aussi bien dans le domaine de la mode, du cinéma, que celui de la musique. A cette époque, les artistes noirs américains se plaignent des cérémonies comme les Grammy Awards ou encore les American Music Awards en disant qu’ils n’y trouvent pas de personnes capables de comprendre la « Black music » dans le comité. C’est en voulant répondre à cette demande que Robert Johnson crée cette cérémonie qui a aujourd’hui 14 ans.

Cette même année, la chaîne se fait racheter par le groupe Viacom et perd son statut d’unique « chaîne américaine possédée par des noirs américains« . En 2005, Rodolph quitte aussi son poste de directeur des programmes de la chaîne.  Depuis, des critiques ont été émises sur le fait que la chaîne n’ait pas totalement gardé son esprit, notamment suite à quelques soucis avec l’association des journalistes noirs qui lui a tapé sur les doigts à plusieurs reprises. Cependant, le directeur des programmes actuel Stephen Hill essaie de garder l’esprit de la chaîne qui diffuse toujours en grande majorité des programmes sur la culture noire, en mettant en avant des acteurs noirs.

Pourquoi la transition en France fait scandale?

Tout simplement parce que le fait de mettre Hedia et Raphal en avant n’a absolument rien à voir avec l’esprit de la chaîne et ce pourquoi elle a été créée. BET fut une chaine revendicatrice, et on aurait pu s’attendre à ce qu’elle ait aussi un peu de cette esprit là en France. On est pas en train de remettre en cause les talents de Hédia ou de Raphal, mais il est assez incohérent de les mettre en avant quand on reprend un concept qui a été aussi fort, ou du moins qui était censé signifier réellement quelque chose pour une communauté. Si nous étions dans un pays où les Noirs étaient très exposés à la télévision, on aurait à la limite trouvé ça peu nécessaire, mais ce n’est pas du tout le cas en France. La communauté noire a du mal à se faire une place dans les médias, c’est donc encore encore plus cruel de reprendre ce concept culturel pour en profiter et en faire du divertissement sans les inclure.

Il y a surement beaucoup de personnes de couleur tout aussi talentueuses et motivées que Hédia et Raphal (qui sont déjà sur MTV, donc qui ont des jobs) qui veulent qu’on leur donne leur chance, et qui pourront proposer un autre rayonnement au programme. Le but étant aussi de comprendre qu’on a besoin de diversité en France, et que si ça ne se fait pas dans les médias de niche – dans les médias comme BET –  ce n’est pas prêt de réellement arriver sur TF1.
Triste Réalité!