Mauvaise nouvelle pour les fans de Brandy, son prochain album n’est pas près d’arriver. B.rocka a de gros soucis avec son label. Elle avait signé son dernier album « 2/11″  sur le label Chameleon Records, distribué par le label RCA Records. C’était en 2012 et elle a très mal vécu l’exploitation de ce disque. Elle estime qu’ils n’ont pas fait ce qu’il fallait pour son album.

Aujourd’hui, le contrat qui la lie à Chameleon Records est toujours valable, mais ce label est désormais affilié à Sony. Le directeur Breyon Prescott est aussi le directeur de la section urbaine chez Sony/Epic Records. Les rapports entre lui et Brandy se sont refroidis depuis  » 2/11″ et c’est désormais la guerre ouverte.

Brandy.

Elle estime que « 2/11″ a été très mal géré.. et ne veut pas recommencer l’aventure. L’opus a eu un numéro 1 R&B/Hip Hop avec « Put It Down« , mais tout s’est arrêté après l’échec de « Wildest Dreams ».  Elle aurait voulu une plus longue exploitation de ce disque, qu’elle dit avoir été obligée de promouvoir elle-même alors que le contrat lui promettait plusieurs singles et clips vidéos.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Breyon Prescott.

Breyon Prescott a lui publié un communiqué expliquant qu’elle était une has-been qui n’a pas eu de hits depuis 10 ans.. et que c’était une erreur de l’avoir signé. Il est très dur avec elle sur ses derniers chiffres…mais il ne veut curieusement pas la lâcher.

Il met en plus un gros budget à sa disposition. 675.000 dollars pour un nouvel album avec 75.000 dollars d’avance et dit que la porte est ouverte pour qu’elle enregistre ce nouveau disque et le sorte au plus vite.  » 2/11 » avait couté 700.000 dollars en tout, Sean Garett en avait parlé.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est un très bon budget pour le simple enregistrement d’un album de R&B en 2016. Les albums dépassent rarement 200.000 de budget d’enregistrement ces derniers temps. Logiquement, on ne devrait pas donner ça à une artiste qu’on estime « hasbeen » et qu’on regrette d’avoir signé. D’ailleurs, personne ne garde une artiste qui ne rapporte pas dans un label en 2016.Normalement, s’il pensait ça, il aurait du être heureux de lui rendre son contrat, pas lui fournir une grosse somme pour un autre album.
Brandy de son côté refuse l’offre.. mais contractuellement, elle est liée à eux donc elle ne peut rien sortir en réalité sans leur consentement.
Ils vont aller en justice, mais avant que ce ne soit réglé, ça peut prendre beaucoup.. beaucoup de temps. Et c’est pour ça qu’elle n’est pas près de voir sortir son album.  Sa tournée européenne a d’ailleurs du être écourtée à cause d’eux et de leurs représailles judiciaires.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

B.Rocka n’a qu’à s’en prendre elle-même d’avoir signé un contrat aussi mauvais, après autant d’années dans le métier. Breyon est très cruel de s’en servir comme il le fait, mais c’est aussi de sa faute.

A ce stade, on a aucune espèce de visibilité sur les suites de cette histoire, mais si Breyon insiste autant pour la garder, c’est aussi parce qu’il sait qu’elle a un nom et qu’elle a malgré tout une portée. Aucun de ses premiers singles n’a jamais floppé. Il y a toujours une sorte d’engouement à chacun de ses retours, parce que c’est Brandy. Un nom qui compte sur la scène urbaine… et ils pensent toujours à lui orchestrer ce comeback. Aucun label américain ne garde une artiste qui ne lui sert pas.. surtout pas en cette période de crise, et surtout pas une artiste qui a un vrai répertoire.

En revanche, sa manière de gérer sa carrière reste un véritable souci et cette nouvelle histoire en est la preuve. Elle va cette fois faire plus de 4 ans entre 2 albums. C’est devenu catastrophique quand on connaît son talent et ses innombrables capacités.

Triste Réalité!