Quelques jours après la mise en ligne de la chanson « StarBoy« , The Weeknd dévoile le clip du titre qui donne son nom à son nouvel album, qui sortira le 25 novembre prochain.

C’est une vidéo très bien réalisée, forte en symboles, avec de nombreuses références à Michael Jackson, notamment dans l’intro. Il fait très bien son rôle de pop star, à savoir qu’il reprend des codes visuels très usés dans le milieu. L’assassinat de l’ancien lui par le nouveau lui n’est pas original du tout. Britney Spears, Madonna, Beyonce et plusieurs autres ont eu recours à ce stratagème au fil des dernières décennies.  C’est excitant pour la scène pop, tout le monde va parler de sa coiffure, de son style, du nouveau lui et c’est dans la poche en terme de communication.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il manque cependant quelque chose de réellement fort, ou alors un pic pour que la vidéo toute entière soit réellement marquante. Elle manque un peu de peps. Dès qu’on a passé la première minute (et l’essentiel du message donc, décrit plus haut), on tourne en rond.

Toutefois, il est déjà assuré d’avoir un succès avec la chanson et la vidéo était déjà nommée pour des récompenses avant sa sortie officielle. En effet, cette nuit, les nominations pour les MTV EMA sont arrivées et le chanteur est nommé avec le clip de « Starboy » pour la meilleure vidéo de l’année, alors que le clip n’était pas encore sorti au moment de l’annonce des nominations.
C’est une énième démonstration des magouilles des cérémonies de remises de prix actuelles et c’est indécent pour tous les autres artistes. Depuis la crise du disque, les majors américaines veulent de l’argent. C’est factuel; elles veulent que les sous rentrent. Dès qu’un artiste cartonne un peu, on le traite comme un dieu, on fait de lui un nouveau Michael Jackson dans les médias et on magouille pour lui afin qu’il continue de rapporter, plus que pour son talent réel.
C’est pour cela que la scène urbaine mainstream est si pauvre et ne se renouvèle pas (Beyonce, Kanye, Drake etc.).
C’est toujours les mêmes qu’on voit, les mêmes qui sont félicités, les mêmes qui sont récompensés.

Ici « StarBoy » de The Weeknd est encore une fois très bien réalisé, joli à regarder, mais on a quand même eu des clips bien plus intéressants, qui en plus sont sortis avant les nominations, eux.

Triste Réalité!

[Coup de Coeur] The Weeknd est de retour aux côté de Daft Punk sur le mélancolique « Starboy ».