Les nominations pour les Grammys Awards 2017 sont arrivées. Beyonce et Adele dominent la plupart des catégories, ce qui n’est pas une surprise. Elles confirment que plus le temps passe, plus les grammys se rapprochent des Billboard Music Awards. La liste des nommés réservent à cet effet très peu de véritables surprises dans le mainstream. Quand on retrouve des titres comme « Work » – nommé en tant que chanson de l’année- ou « Panda » – nommé en tant que meilleure chanson rap-, on voit bien que les idéaux de grammys ne sont plus du tout les mêmes. Un fait qu’on a déjà expliqué dans un Focus  sur la cérémonie. On va donc se contenter de parler des bonnes surprises avec :

  • Anderson Paak, nommé en tant qu’artiste de l’année. Il le mérite amplement.
  • Mya  qui fait irruption pour la plus grosse nomination de sa carrière en tant qu’artiste solo. Elle est nommé dans la catégorie « Meilleur album R&B » avec  » Smoove Jones » et c’est un plaisir. Une vengeance même pour celle qui est signée sur son label et n’a eu aucun moyen pour défendre cet album, qui est en effet très réussi.
  • King est aussi nommé dans la catégorie « Meilleur album R&B« . Lors de passage à Paris, je les avais rencontré pour une interview et j’avais affirmé devant elles qu’elles seraient nommées aux Grammys. C’est donc un plaisir, mais ce n’est pas une surprise. Les grammys ne pouvaient pas passer à coté de la qualité de ce disque. Il est typiquement fait pour cette cérémonie, à l’instar du projet de BJ Chicago Kid.
  • Solange n’écope qu’une nomination en tant que « Meilleure chanson R&B », c’est très mal payé pour son projet sachant que Rihanna est citée avec « Needed Me » et « Kiss It Better » dans les catégories R&B. C’est insensé. Il y aurait eu plus de sens à citer « Love On the Brain », quitte à vouloir mettre Rihanna quelque part à tout prix. Il n’y a aucune performance vocale dans « Needed Me » par exemple.
  • Gallant, Ro James, Maxwell, Lalah Hathaway et Mint Condition font aussi très plaisir, mais ça n’a aucun sens de voir « Luv » de Tory Lanez être citée comme meilleure chanson R&B. Ce genre de bizarreries ( qui n’en sont pas en réalité) calculées pour ramener une audience plus populaire, tendent à continuer de discréditer cette cérémonie.
  • La catégorie « Best Urban Contemporary Album » est un piège. Beyonce y est obligée de gagner, vu que son but est de gagner le prix de l’album de l’année. Le souci est qu’elle n’a pas le meilleur album de cette catégorie intermédiaire, et que les opus de King, Gallant, et Anderson Paak sont largement meilleurs que le sien. C’est presque comme s’ils étaient sacrifiés.

Album of Year
Lemonade – Beyonce
25 – Adele
Views – Drake
Purpose – Justin Bieber
A Sailors Guide To Earth – Sturgill Simpson
Record of the Year
Hello – Adele
Formation – Beyonce
Work – Rihanna & Drake
Stressed Out – 21 Pilots
Seven Years – Lukas Graham
Song of the Year
Formation – Beyonce
Hello – Adele
Took A Pill In Ibiza – Mike Posner
Love Yourself – Justin Bieber
Seven Years – Lukas Graham
Best New Artist
Kelsea Balerini
Chance The Rapper
Anderson Paak
The Chainsmokers
Marina Morris
Best Pop Vocal Album:
25 — Adele
Purpose — Justin Bieber
Dangerous Woman — Ariana Grande
Confident — Demi Lovato
This Is Acting — Sia
Best Pop Solo Performance:
“Hello” — Adele
“Hold Up” — Beyonce
“Love Yourself” — Justin Bieber
“Piece By Piece (Idol Version)” — Kelly Clarkson
“Dangerous Woman” — Ariana Grande
Best Pop Duo/Group Performance:
“Closer” — The Chainsmokers Featuring Halsey
“7 Years” — Lukas Graham
“Work” — Rihanna Featuring Drake
“Cheap Thrills” — Sia Featuring Sean Paul
“Stressed Out” — Twenty One Pilots
Best Traditional Pop Vocal Album:
Cinema — Andrea Bocelli
Fallen Angels — Bob Dylan
Stages Live — Josh Groban
Summertime: Willie Nelson Sings Gershwin — Willie Nelson
Encore: Movie Partners Sing Broadway — Barbra Streisand

Best Rock Performance:
“Joe (Live From Austin City Limits)” — Alabama Shakes
“Don’t Hurt Yourself” — Beyoncé Featuring Jack White
“Blackstar” — David Bowie

La case R&B.

Best R&B Performance:
“Turnin’ Me Up” — BJ The Chicago Kid
“Permission” — Ro James
“I Do” — Musiq Soulchild
“Needed Me” — Rihanna
“Cranes in the Sky” — Solange
Best Traditional R&B Performance:
“The Three Of Me” — William Bell
“Woman’s World” — BJ The Chicago Kid
“Sleeping With The One I Love” — Fantasia
“Angel” — Lalah Hathaway
“Can’t Wait” — Jill Scott
Best R&B Song:
“Come and See Me” — J. Brathwaite, Aubrey Graham & Noah Shebib, songwriters (PartyNextDoor Featuring Drake)
“Exchange” — Michael Hernandez & Bryson Tiller, songwriters (Bryson Tiller)
“Kiss It Better” — Jeff Bhasker, Robyn Fenty, John-Nathan Glass & Natalia Noemi, songwriters (Rihanna)
“Lake By the Ocean” — Hod David & Musze, songwriters (Maxwell)
“Luv” — Magnus August Høiberg, Benjamin Levin & Daystar Peterson, songwriters (Tory Lanez)
Best Urban Contemporary Album:
Lemonade — Beyoncé
Ology — Gallant
We Are King — KING
Malibu — Anderson .Paak
Anti — Rihanna
Best R&B Album:
In My Mind — BJ The Chicago Kid
Lalah Hathaway Live — Lalah Hathaway
Velvet Portraits — Terrace Martin
Healing Season — Mint Condition
Smoove Jones — Mya

Le case Rap.

La catégorie Rap montre bien que dès qu’on enlève Kendrick Lamar aux Grammys ( pour s’y raccrocher depuis qu’on leur a tapé dessus), ils sont assez perdus. C’est un espèce de méli-mélo, qui ne repose sur rien de qualitatif ou de concret. Chance The Rapper, Kanye West et De La soul méritent leurs nominations. Drake n’a pas non plus démérité sa position, mais l’ensemble reste bien  tiède. « Ultralight Beam » mérite le prix de la meilleure collaboration de l’année, mais Kanye ne mérite surement pas d’avoir 2 chansons sur 5 dans cette catégorie.

Avec « Hotline BLing » , Drake est nommé à la fois en tant que meilleure chanson RAP.. et meilleure chanson Rap/Chant.
Best Rap Performance:
“No Problem” — Chance The Rapper Featuring Lil Wayne & 2 Chainz
“Panda” —Desiigner
“Pop Style” — Drake Featuring The Throne
“All The Way Up” — Fat Joe & Remy Ma Featuring French Montana & Infared
“That Part” — ScHoolboy Q Featuring Kanye West
Best Rap/Sung Performance:
“Freedom” — Beyoncé Featuring Kendrick Lamar
“Hotline Bling” — Drake
“Broccoli” — D.R.A.M. Featuring Lil Yachty
“Ultralight Beam” — Kanye West Featuring Chance The Rapper, Kelly Price, Kirk Franklin & The-Dream
“Famous” — Kanye West Featuring Rihanna
Best Rap Song:
“All The Way Up” — Joseph Cartagena, Edward Davadi, Shandel Green, Karim Kharbouch, Andre Christopher Lyon, Reminisce Mackie & Marcello Valenzano, songwriters (Fat Joe & Remy Ma Featuring French Montana & Infared)
“Famous” — Chancelor Bennett, Ross Birchard, Ernest Brown, Andrew Dawson, Kasseem Dean, Mike Dean, Noah Goldstein, Kejuan Muchita, Patrick Reynolds, Kanye West & Cydel Young, songwriters (Kanye West Featuring Rihanna)
“Hotline Bling” — Aubrey Graham & Paul Jefferies, songwriters (Drake)
“No Problem” — Chancelor Bennett, Dwayne Carter & Tauheed Epps, songwriters (Chance The Rapper Featuring Lil Wayne & 2 Chainz)
“Ultralight Beam” — Chancelor Bennett, Kasseem Dean, Mike Dean, Kirk Franklin, Noah Goldstein, Samuel Griesemer, Terius Nash, Jerome Potter, Kelly Price, Nico “Donnie Trumpet” Segal, Derek Watkins, Kanye West & Cydel Young, songwriters (Kanye West Featuring Chance The Rapper, Kelly Price, Kirk Franklin & The-Dream)
Best Rap Album:
Coloring Book — Chance The Rapper
And the Anonymous Nobody — De La Soul
Major Key — DJ Khaled
Views — Drake
Blank Face LP — ScHoolboy Q
The Life of Pablo — Kanye West

[Edito20] Que vaut réellement un Grammy Award?

Dimanche, on fera une analyse plus précise de chaque catégorie,  et plus tard des previsions pour la prochaine cérémonie. L’une des grandes snobées est bien sur Janet Jackson, mais c’était attendu dès le moment où les grammys ont refusé de nommer « No Sleeep » malgré son succès R&B en 2015. Babyface a aussi a été ignoré avec son très bon opus « The Return Of The Tender Lover » et un petit mot les DVSN n’aurait pas été de trop.

Triste Réalité!