L’album du Jour est une nouvelle rubrique. Comme son nom l’indique, c’est un album qui vous sera recommandé chaque jour. Il pourra être en rapport avec l’actualité, mais pas toujours. Ce pourra aussi être juste un très bon album comme c’est le cas aujourd’hui avec Yolanda Adams.
On ne présente plus la chanteuse et son extraordinaire talent vocal. C’est l’artiste gospel numéro 1 de la dernière décennie et nous parlons aujourd’hui de son album « Believe » sorti le 4 Decembre 2001.

Believe.

« Believe » est le 11e album de Yolanda et son dernier chez Elektra. Il arrive 3 ans après l’exceptionnel succès de l’album « Mountain High… Valley Low » et elle garde la formule qui avait fait le succès de ce disque.
En effet, le R&B vient du gospel et selon les puristes du genre, c’est souvent criminel de mélanger les 2. Il y a ce courant dans la musique gospel qui se refuse à toucher aux instruments et ce qui est considéré comme étant de la musique profane. Yolanda s’éloigne de cette tendance. Tout en étant très classique, elle est assez ouverte aux mélanges, ce qui lui a permis donc d’exploser dans la grande période du R&B mainstream.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.
 
Elle faisait appel aux mêmes producteurs que les chanteuses R&B, tout en gardant un message profondément chrétien. C’est ainsi que sur cet album : Jimmy Jam and Terry Lewis, James « Big Jim » Wright, Warryn Campbell, Mike City ou encore Shep Crawford, se sont réunis. Les faiseurs de tubes de Janet, Brandy, Mariah Carey ou encore Sunshine Anderson et Mary Mary soutiennent donc Yolanda sur cet album sucré et élégant.
 

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.
« Never Give Up », le premier single qui ouvre l’album est une ballade grandiloquente et soyeuse en réponse aux attaques du 11 Septembre. Sur le reste du disque cependant, la chanteuse se ménage et s’éloigne du cliché classique de la chanteuse gospel à voix. »I Gotta Believe » est plus pop acoustique avec un brin de mélancolie, tandis que « Fo’Sho » ( où elle retrouve une autre légende du gospel Karen Clark) reprend à son compte les influences de Rodney Jerkins avec une touche plus soulful.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.
 « A Song Of Faith » est groovy avec un refrain diaboliquement entêtant qui rappelle beaucoup Faith Evans. Un single manqué, tout comme « Unconditionnal » qui a cette vibe rétro R&B 90’s qui fait fureur de nos jours.
« Anything » est une douceur, avec des harmonies assurées par les Mary Mary elles-mêmes. Peut-être la chanson la plus apaisante de cet album, qui sans être très (Trop?) conventionnel, ne manque pas d’âme.
« Darling Girl », et les ballades « I’m Gonna be Ready/Only If God Say Yes » font aussi partie des titres à retenir dans cet essai, qui est à mon sens son dernier bel album avec « Day By Day« .