Drake a beau avoir gagné des Grammys, il reste très lucide sur la cérémonie à laquelle, il a d’ailleurs refusé de se rendre. Dans une nouvelle interview, il s’exprime avec réalisme et fermeté sur sa musique, et accuse l’académie musicale de le cataloguer comme artiste de rap en raison de sa couleur de peau alors que le plus gros vendeur de disque de 2016 revendique un statut pop à part entière. C’est à dire que si certains en doutaient encore, Drake sait ce qu’est sa musique et quelles en sont les differentes variations.

Au sujet de la victoire de « Hotline Bling » en tant que meilleure chanson rap, il déclare : «  Je suis noir, je suis apparemment un rappeur. La seule catégorie dans laquelle ils arrivent à me caser c’est la catégorie rap, peut-être parce que j’ai rappé par le passé ou parce que je suis noir.. mais Hotline Bling n’est pas une chanson rap, donc c’était très bizarre pour moi de gagner ce prix. »

Il pointe le fait qu’Hotline Bling est bel et bien un titre pop, tout comme « One Dance » dont il regrette la non-nomination, toujours dans la catégorie pop. Si certains avaient encore des doutes, il assume totalement sa volonté de sortir de la case « rap » pour suivre une audience plus mainstream.

« Je veux être comme Michael Jackson, je veux être comme les artistes que j’admire et sortir des cases pour toucher le plus grand nombre de gens. Ce sont des chansons pop, mais ne sont jamais reconnues comme telles parce que je suis noir »

Il dit 2 choses qui sont très importantes :

  • La première est une réalité qu’on n’ a cessé d’expliquer et qui est souvent difficile à comprendre pour certains. « Drake fait de la pop« . Il le sait, il en joue, mais il vise bel et bien sur plusieurs de ses titres ou singles un public pop. C’est d’ailleurs bien qu’il l’assume, car ça permet une clarification et on ne le mettra plus au même stade ou rang que certains autres rappeurs, qui ne font que du rap.
  • La seconde est que les Grammys ont effectivement beaucoup de mal à nommer les artistes considérés comme rap dans la catégorie pop, ce qui est un vieux souci d’analyse, et qui peut-être frustrant pour lui, car il n’est pas nommé face aux Popstars comme Katy Perry, Selena Gomez, Justin Bieber, qui font des titres similaires aux siens. Une injustice qu’il a raison de pointer.

[Dossier] Drake, une « view » panoramique et cohérente dans sa carrière.

La race n’est pas forcement cependant le point culminant de la chose, car Eminem avec une chanson ne serait pas non plus nommer dans une catégorie « Pop ». Le jury de la cérémonie est très conservateur et a du mal à s’adapter. C’est très bien que des artistes donnent de manière ouverte leurs avis sur la cérémonie, mais le risque est qu’on tombe dans des pressions d’égo. il ne faudrait pas non plus que tout le monde pense que parce qu’il a sorti une chanson, et qu’elle a été matraquée en radio, il mérite de gagner un grammy.

Triste Réalité!