En 2010, Kelly Rowland boostée par le succès de sa chanson « When Loves Take Over » avec David Guetta continue de travailler avec le producteur français, afin de son sortir ce qui devait être à cette époque, son 3e album solo. Les singles s’enchainent, mais aucun n’attire l’attention du public. Guetta lui délivrera donc la chanson « Commander » qui sera un succès très mitigé en Europe malgré la tendance et un flop violent, loin des grandes attentes qu’elle nourrissait avec la chanson. Le clip, cheap et totalement ridicule sera aussi terriblement moqué sur les réseaux sociaux.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est à cette période qu’elle fait la rencontre qui va sauver sa carrière solo. En effet, elle commence à travailler avec Rico Love, qui la ramène vers un son R&B. C’est lui qui prend les rennes de son projet en main et afin de la réintroduire chez le public urbain aux USA, il contacte Nelly pour le remix R&B de « Commander ». L’intention est claire. Il veut jouer sur la force de leur duo et succès d’antan pour la représenter à un public qui l’avait lâché à ce moment-là.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

« Commander » est donc totalement retravaillé dans un son R&B aérien, bien plus abouti et agréable que l’original. C’est une correction sonore. C’est doux, frais et elle aurait peut-être eu une chance en misant sur cette version en premier lieu. C’est en tout cas, à partir de ce remix, qu’elle se met à faire confiance à Rico, qui lui offrira plus tard, le fameux « Motivation« , son plus gros tube à ce jour.

S’il y a bien une chose à laquelle Guetta aura servi, c’est d’avoir permis cette rencontre avec Rio Love, et c’est dommage que son manque de confiance en elle ne lui ait pas permis d’aller au bout de ce qu’il avait à lui offrir.

[Focus] Quand Rico Love parle du manque de loyauté de Kelly Rowland.

Toutefois, « Commander(remix) » est toujours très agréable et vieillit bien mieux que l’original, qui est coincé dans les méandres de la mauvaise pop de 2010.

Triste Réalité!