Jhéné Aiko a oublié le changement de style qu’elle essayait d’opérer sur son single « Maniac » afin de revenir à son style de départ sur le single « While We’re Young ».

3 ans après son premier album, c’est avec romantisme et légèreté qu’elle revient avec un single charmant. Le titre exulte en simplicité à vivre l’amour comme on l’entend, à penser surtout et d’abord au moment présent, lorsque le clip est particulièrement attachant. Il s’inspire du scénario de la fameuse comédie d’Adam Sandler « Amour et Amnésie » (« 50 First Dates »), et met en scène le petit ami de la jeune femme qui tente de reproduire les scènes de leur rencontre afin de lutter contre les troubles de mémoire de sa bien-aimée. Une histoire d’amour peu commune, avec beaucoup de ressenti et une touche d’humour bien pensée.

Elle a du mal à se repositionner depuis le petit succès de «  The Worst« , mais ce titre est un bon retour aux  fondamentaux.  Elle est totalement à son aise. C’est l’univers et le son qui lui correspondent. Vocalement, ce n’est toujours pas l’extase, mais son écriture et sa finesse lui permettent de tirer son épingle du jeu.