Les Rae Sremmurd sont de retour et lancent leur troisième essai quelques mois seulement après le succès du single « Black Beatles » soutenu par le #Mannequinchallenge.

Le carton de cette chanson uniquement basé sur l’engouement sur les réseaux sociaux avait permis de soutenir « SremmLife 2″, leur opus qui n’avait pu proposer d’autres singles à succès. Cette fois, le duo de rappeurs propose un nouvel extrait « Perplexing Pegasus » , mais la formule n’a pas vraiment changé. Au contraire, on comprend assez vite que MIkeWillMadeIt a tenu a faire une production qui serait similaire à celle de #BlackBeatles. Si on ne s’arrête qu’à ça, on pourrait presque superposer les 2 titres. La ligne de chant et le phrasé sont cependant légèrement différents. Même si là encore, il est assez clair qu’on est pas dans une quelconque recherche d’originalité. C’est censé être simple, voire simplet, mais efficace, comme toutes les chansons qui font fait leur renommée jusqu’à présent.

Lorsqu’il est certain que c’est un bien trop faible ( et assez peu intéressant musicalement) pour leur permettre d’avoir un autre gros succès populaire. Ce devrait être suffisant pour leur assurer le minimum de passages radios et de bonnes diffusions en boite de nuit. C’est là où se trouve le coeur de cible de leur audience.. et ça leur suffit vu qu’ils proposeront un album écran dans quelques semaines, puis un autre dans 4 mois. Ce qui est bien est qu’ils ont intégré le système de gestation qui convient à la durée de vie de leur art.

Triste réalité!