C’est une sorte de mélange entre Lauryn Hill et Jazmine Sullivan. Nicole Bus est un peu ovni sur la scène urbaine actuelle, aussi bien par sa proposition musicale que son parcours.

En effet, la chanteuse s’est fait connaitre au Pays-Bas lors de sa participation à l’émission « The Voice Of Holland », elle sort ensuite un premier projet qui passe un peu inaperçu.  Quelques années de galère et elle finit par rencontrer le producteur,  Needlz, avec qui elle livre « You », qui lui permet par la même occasion d’attirer l’attention de Jay-z.

En effet, Hova descelle le potentiel et la signe afin de la lancer sur le territoire américain avec ce titre qui sample le classique « C.R.E.A.M » de Wu-Tang-Clan.

 

On retrouve une vibe old school sulfureuse pour un titre bien ficelé et addictif. Elle a ce truc un peu grave dans la voix qui donne de la profondeur et une certaine pondération à l’ensemble. C’est ce qui donne quelque chose de vibrant au titre qui aurait par exemple pu être chanté de façon plus sensuelle par une Teyana Taylor.

Un titre qui prend de l’ampleur

La chanson est actuellement dans le top 30 des chansons urbaines les plus diffusées et vient d’entrer dans le classement Rhythmic, ce qui prouve qu’elle a un écho grandissant. En plus, connaissant les méthodes de Roc Nation, elle bénéficiera surement d’un rappeur sur un remix dans une version clippée dans les mois à venir.

Dans tous les cas, son immersion dans la scène américaine est interessante, en espérant qu’elle sache garder sa propre ligne.