Mary J Blige  – Stronger With Each Tear .

01 Tonight02 The One (featuring Drake)03 Said and Done04 Good Love (featuring T.I.)05 I Feel Good06 I Am07 Each Tear08 I Love U (Yes I Du)09 We Got Hood Love (featuring Trey Songz)10 Kitchen11 In the Morning12 I Can See In Color (from the motion picture Precious)

 

Depuis le 26 Decembre dernier , The Queen of Hip Hop soul a  livré son 9ème album solo  intitulé «  Stronger With Each Tear » . Travaillé plus d’une année et demi en studio  avec une pléiade de pointures de la scène R’n’b’ Us. Mary Jane avait dit  vouloir faire  du successeur de Growing Pains  un album sur la vie , l’amour et le fait d’apprendre toujours  à chacune de nos erreurs et  peines. Thèmes  auxquels on la sent fortement attaché si tant et si bien qu’en réalité , elle se sert des mêmes depuis 2001 et qu’au fond chacune de ses descriptions ou titre d’album depuis  cette période se fait avec des synonymes jaugeant toujours bien évidemment sur cette même dialectique de la peine et de la survie combative .

No More Drama ? Love and Life ? The Breaktrough ? Growing Pains ? … Mary J Blige s’accroche non sans vergogne à son désarroi depuis le début des années 2000’s et ce dernier  comme pour se défendre semble égrener son talent  et sa fraicheur à petit feu : The Breaktrough et No More Drama étant les seuls  à réellement sauver la face  au vu de l’extrême médiocrité de Love and Life et du peu de concordance de Growing Pains . Le tout réservant néanmoins toujours généralement une non-surprise à la limite du gênant  pour une chanteuse de son envergure . Une impression de pilotage automatique que Stronger With Each Tear ne viendra pas , malheureusement  nous démentir.

Si on peut avec beaucoup d’aisance et en repensant à ses grandes années lui pardonner  l’horripilante bouillie vocodéisé que Rodney Jerkins ( Ce cher jeune homme qui supplie via toutes ses récentes productions  pour un envoi rapide à la retraite ..) s’est empressé de lui confier en 1er single  ( The One) . La pilule est cependant plus difficile à faire passer quand on écoute le titre qui sert de  second extrait à l’album «  I Am » et qu’on se rend compte que ce dernier est la meilleure représentation de l’opus.

Image de prévisualisation YouTube

Le mid tempo offert par l’équipe Stargate  n’est qu’une énième version de tout ce qu’on a pu entendre comme son Poppy/Rn’b chez elle depuis 2005 . Une sorte de Mix entre Be Wihout You , We Ride qui s’écoute certes très facilement mais qui donne cette  nette  impression de facilité et d’inachevé dont l’album est le cocon .

Le corps productif ne s’est en effet pas foulé pour  insuffler quelque chose de nouveau au paysage de la chanteuse . Les mélodies sont faciles , les sons tous plus ou moins déjà vu et le timbre de Mary J malgré toute sa saveur et  velléité n’arrive pas à nous défaire de l’idée que nos oreilles font face à une jolie mascarade  . Une collection de tubes calibrés radios R&B sans réelle âme chanté par une chanteuse qui en ait plein .

On frétille agréablement  sur Each Tear et ainsi que sur  les morcellements de soul  qui parsèment  In The Morning. On sourit au texte et jolies influences Motown de Kitchen . L’explosive collaboration empreinte de son funky qu’est Good Love lui sied à ravir ( et aurait du être le 1er single) et la touche Saadiq sur Color nous fait littéralement fondre dans ce registre plus velouté et touchant..mais à aucun moment on a droit à du grand Mary . Tout reste hautement surfait même si pas forcement merdique .

La chanteuse comme bouffée et un peu ennuyée au milieu de toutes ses productions et surproducteurs   semble s’être résignée à se battre , être plus forte et corriger les erreurs de ses précédents albums . Un comble !

12/20.

Good Love sera le prochain extrait .. Un choix des plus ravissants

Image de prévisualisation YouTube

Ps: C’est donc la vrai 1ere critique d’albums sur ce nouveau blog . Je sais qu’elle était assez attendue. Tous vos avis sont les bienvenues.