1. My Girl Is A Dime 2. You Are 3. I Wanna Be Your (Featuring Fantasia) 4. Never Got Enough 5. Once And Forever 6. Life Of The Party 7. I Can’t Let Go 8. Crying For You 9. Where Would I Be 10. Lotto

Il nous avait un peu laisser sur notre faim avec son second opus l’an dernier. Uncle Charlie » résolument impersonnel et peu profond était loin de faire honneur a ce grand monsieur de la musique. Avec  »Just Charlie » qu’il s’est dépêché d’enregistrer pour palier aux tièdes chroniques auxquelles il n’était pas habitué , les erreurs du précédent ont été presque totalement anesthésiés.

Image de prévisualisation YouTube

En effet, sur Just Charlie, plus de producteurs a la mode et pas de pluie de productions super modernes auto-tunées afin de séduire les jeunes.Charlie a essentiellement travaillé avec Wirlie Morris qui lui offre des productions a la fois classe et très moderne  a l’image du titre introductif de l »album » This Girl is a Dime » ou encore du 1er single  » You are » qui n’aura manquer de faire de l’effet sur les amoureux du timbre chaud et réconfortant de l’ex leader du groupe gap band.

Charlie, qui tient a son titre de tonton le plus cool du monde  trouve donc ici le juste milieu entre  un R&B School et R&B  plus actuel -pour garder le lien avec un un public plus jeune- ,exercice dans lequel il s’était gaillardement plante l’année dernière . On le sentait  en effet étriqué sur Uncle Charlie, quand Just Charlie nous oppose un homme de 57 ans rassurant, epanoui et sachant s’approprier les productions comme personne.

Son fabuleux phrasé et ses harmonies resplendissantes  font fureur sur des titres tels que I Can’t Let Go,Where Would I Be, Life Of the Party ou encore I Want To Be Your Man, jolie reprise d’un de ses vieux compères funk qu’ il partage avec Fantasia qui offre ici une performance touchante et parfaitement maitrisée.

Une maitrise qui ne manque de  parcourir elle aussi  l’opus du monsieur, peut être même un peu trop car s’ il est vrai qu’on aime ce coté Tonton fringuant qui nous chante l’amour avec toute la classe du monde. Le grain de folie de Charlie, cette sorte de magie funk/soul qui l’a longtemps caractérisé semble un peu mis en retrait sur cet album.

Apart  le dansant Never Got Enough, on a une impression de convenue  qui  donne a ce bon album une odeur d’inachevé, l’empêchant d’être aussi réussi que le 1er album de Charlie, il y a 5 ans de cela.

Quoiqu »il en soit le succès commercial étant toujours au rendez vous , soyons sur qu’il nous offrira un autre album d’ici 2 bonnes années et que ce  nouveau petit manquement sera rectifié.

14/20.

Cadeau.