Après un premier album pauvre et franchement oubliable (Chronique Ici). Jason Derulo propose le pire single de cette année 2010. Toujours dans cette logique du  » on sample un titre super connu, on lui rajoute des boom boom électriques, et on en fait un tube ». Il a cette fois samplé 2 classiques pop pour être sur de ramener les foules (Show Me  Your Love de Robyn S, & The Banana Boat) mais le résultat relève plus de la catastrophe naturelle que de la musique.

Ce n’est pas accrocheur, ce n’est pas catchy, c’est juste une destruction en règle de la musique des autres. Une sorte de jalousie malsaine qu’il a voue aux gens talentueux dû à l’inexistence totale d’un quelconque don chez sa personne.

Il aurait eu des amis que ceux-ci l’auraient forcé à rentrer chez lui que de le laisser nous casser les oreilles et par la même se ridiculiser.

 

Trste Réalité!