La très sexy petite danse et alchimie il y a moins de 2 mois à American Idol n’était qu’un feu de paille. Jennifer Lopez et Marc Anthony se separent.

C’est donc le troisième mariage de la chanteuse latine qui s’envole et  bien ue ça ne revèle pas du domaine musical. J’ai décidé d’en parler car c’est aussi quelque part le deuil de la J.Lo à son meilleur. L’album  » Como Ama Una Mujer » de cette dernière fut composée par Marc et j’esperais bien qu’il y ait une suite. C’est un album sombre, sobre et elegant où l’on retrouvait une Lopez à la fois mature et au mieux de sa forme vocale.

Il a toujours été selon moi l’assurance qu’elle reviendrait à faire de la musique de qualité un jour ou l’autre. Sans lui et sachant qu’elle risque de repartir chez Sony avec La Reid: il y a de fortes chances que sa cris ede la quarantaine pauvre de musicalité dure encore un bon moment.

Triste Réalité.

A noter pour ceux qui ne le sauraient pas que «  Papi » est le troisième single de l’album après le succès mitigé de  » I’m Into You ».

Image de prévisualisation YouTube

Il fallait s’y attendre mais je ne me remets toujours pas de voir une femme de 42ans balancer les imbécilités vulgaires qui servent de refrains à ce titre.

Double Triste Réalité!