De violentes critiques pour le premier live de Kat graham chez elle. L’héroïne de  « Vampires Diaries » s’en est allée promouvoir son dernier single «  Put Your Graffiti On Me » chez Ellen et n’a pas conquis autant les téléspectateurs ( le single reste coincé dans les abîmes des charts) que les internautes souvent très amères dans leurs commentaires sur la prestation de la chanteuse.

Image de prévisualisation YouTube

Et pourtant, je crois n’avoir  pas trouvé ça si mauvais.  La chanson est un  mauvais choix, le beat, la construction est extrêmement répétive et assez pénible au fil de écoutes donc dans le choix du titre, elle s’était plantée. C’est très difficilement accessible pour le public pop qu’elle vise. Par contre, elle a essayé de faire l’effort du live, certes aidée, beaucoup aidée même par la bande son mais elle a essayé de proposer quelque chose de correct. Si on peut lui reprocher, un manque de charisme évident pour une vraie première apparition télé sur une chanson à elle, j’ai trouvé que ça ne méritait un tel acharnement. On est loin du génie et elle se concentre beaucoup plus sur sa danse que sur chant, ce qui donne une impression de vide mais il y avait de la volonté. La chanson aurait été meilleure qu’on  aurait surement eu l’occasion de la voir la chanter ailleurs et s’améliorer dessus. Là, il me semble qu’elle va assez vite tomber dans l’oubli( si on considère qu’elle en est sortie ), tout comme le reste de son EP «  Against The Wall ».

1. Put Your Graffiti On Me 
2. Heartkiller 
3. Wanna Say 
4. Supadope

J’ai  pris la peine d’écouter ces quelques titres pendant mon footing matinal et c’est sans grande surprise, une pop un peu facile, du guilty pleasure adolescent, des chansons à écouter en cachette  dans ses moments de faiblesses ou alors en début de soirée entre amis, du moins pour 2 d’entre elles. En effet, sil n’y a rien à tirer du single et de l’affreux dernier son  » Supadope« ,  » HeartKiller » et  » Wanna Say » peuvent être appréciables. La première est un mélange de ragga electro assez addictif quand la seconde sonne comme une chanson du Best Of d’Hilary duff. Une certaine ressemblance avec « Wake Up » de l’héroïne disney en moins aérien, plus harmonieux mais toujours très  » Cheesy » . Il n’y a rien de marquant là dedans mais ces 2 là ne sont déjà pas mauvaises , un point pour elle.

Image de prévisualisation YouTube

On verra ce que donnera sa prochaine tentative en espérant qu’elle ait compris qu’il faudra être plus inspiré pour son premier single, pas simplement croire que demander des insanités ( du sperme à des garçons) dans ses textes donneront envie à tout le monde de s’intéresser à elle.

Image de prévisualisation YouTube