C’est de manière un peu attendu que Taylor Swift a de nouveau crée un séisme sur la planète musicale américaine, avec son nouveau titre «  We Will Never Ever Getting Back Together ». En l’espace de quelques minutes, les fans de la  chanteuse ont propulsé le titre à la pôle position de I-tunes. Elle en a profité pour leur souffler qu’il était le premier extrait d’un nouvel album  » Red » qu’elle proposera le 22 octobre, quasiment 2ans jour pour après «  Speak Now » qui a trouvé plus de 4 millions de preneurs outre atlantique.

Si on avait senti une légère  et assez sympathique évolution entre  » Fearless » et «  Speak Up« , hormis dans le visuel, il est difficile d’apercevoir un quelconque changement entre ce single et l’esprit des anciens titres proposés par Swift. We Will Never ever Getting Back Together amorce certes un virage plus pop et plus fédérateur ( à la avril lavigne) mais ça reste dans le même esprit de mélodie faciles, entêtantes mais un peu molles qu’on trouvaient déjà sur son album précédent. La prise de risque est minime, et elle continue de considérer que son public est une sorte de carnet intime, un exultoir où elle peut faire étalage de chacun de ses ressentis comme ils viennent.. Pourquoi pas?

J’en attendais pour moi personnellement plus au vu des quelques bonnes choses qu’on retrouvait sur le dernier ( Last Kiss, Enchanted, Long Live)  et  au vu de ce visuel véritablement charismatique. Là, j’ai plus l’impression qu’on aura droit à un resucé de ce projet dans un esprit plus commercial et si ça peut être compréhensible car les ressentis d’une fille de 21 ans ne sont pas si différents d’une fille de 23 ans.. Tout ça me donne néanmoins envie de passer mon tour et d’attendre de voir où elle en sera dans 3/4ans.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube